Pourquoi la lecture de note est-elle si difficile au piano ?

Pourquoi je fais cette tête ? à vous de le découvrir 🙂

Pour accéder à la méthode C.L.É.É. et profiter de son prix avantageux des premiers mois, avec la possibilité de l’essayer pendant 30 jours, cliquez ici.

 

Transcription texte de la vidéo :

Alors je vais d’abord vous expliquer pourquoi c’est si difficile la lecture de notes au piano. Et après je répondrais à 2 commentaires qui m’ont été écrits sous la dernière vidéo qui s’appelait « Les 6 erreurs les plus courantes en lecture de notes ».

 

Pourquoi c’est si difficile au piano ?

 

  • C’est pas de votre faute si vous avez du mal.
  • C’est pas parce que vous n’êtes pas doués.
  • C’est pas parce que vous ne travaillez pas assez.

Peut-être un peu…

Mais surtout parce que c’est vraiment difficile. Il y a plusieurs éléments qui rentrent en ligne de compte. Je vais vous les énumérer un petit peu.

 

Déjà, on a un instrument qui a quand même beaucoup beaucoup de notes possibles.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de compter le nombre de touches que vous avez sur votre piano ?

Je vous invite à le faire.

Il y a 88 touches ! 88 sons possibles sur un piano.

Contrairement au violon par exemple, au violoncelle, à la guitare, qui en ont à peu près une 50ène, et à la trompette et les petites flûtes où vous en avez une 30ène.

Ça c’est une chose que vous ne devez pas oublier. Vous avez choisi un instrument qui a 88 sons possibles.

 

D’autres parts, vous avez 10 doigts.

C’est quand même pas mal. Vous ne pouvez pas jouer les 88, heureusement pour vous et pour votre lecture ! Mais vous avez 10 doigts donc vous pouvez potentiellement jouer 10 notes.

  • Il va falloir avoir la possibilité de lire 10 notes en même temps.

Bon bien sûr la plupart du temps ce n’est pas le cas mais vous allez très couramment en avoir 4 ou 5 à jouer en même temps si vous voulez jouer des choses un petit peu attractives, du Chopin, du Liszt, les choses vers lesquelles vous êtes attirés d’habitude.

Il y a souvent besoin de jouer 3, 4, voire 5 notes en même temps. Donc il va falloir être très très rapide dans la lecture. Il va même falloir arriver jusqu’au stade où vous oubliez le nom des notes pour juste comprendre et y aller directement sinon ce n’est pas possible.

Vous ne pouvez pas lire à une certaine vitesse. A un moment il faut arrêter de nommer les notes.il faut juste comprendre que c’est là qu’il faut jouer, là, et là. Voilà.

 

Il y a quand même 88 possibilités, donc 88 emplacements.

Vous avez en plus de la clé de sol, de la clé de fa :

  • La zone de lignes supplémentaires en-dessous de la clé de fa
  • La zone de lignes supplémentaires au-dessus de la clé de fa
  • La zone de lignes supplémentaires en-dessous de la clé de sol
  • Qui en plus se télescope avec celle de la clé de fa
  • Les lignes supplémentaires au-dessus de la clé de sol
  • Une zone tout là-haut qui s’écrit de la même façon que l’octave précédente mais il y a un octave au-dessus pour dire qu’il faut jouer 8 notes au-dessus.

Donc ça fait 6 possibilités. 6 zones à apprendre, à reconnaitre, et aller sur la bonne. Et bien sûr avec la bonne main !

 

 

Quand même… ne croyez-vous pas que ce soit normal que ce soit compliqué ?

 

En cours de formation musicale.

Souvent en cours de formation musicale, vous êtes mélangés, si vous avez la chance d’avoir accès à ces cours, avec d’autres instrumentistes qui n’ont pas les mêmes besoins que vous.

Ils n’ont pas autant de notes à apprendre aussi vite puisqu’au piano on a la grande chance de pouvoir jouer assez vite les notes puisqu’il suffit d’appuyer comme on dit n’est-ce pas ? Ce n’est pas vraiment vrai mais dans l’imaginaire commun de tout le monde il suffit d’appuyer pour savoir jouer du piano.

Contrairement au violon ou à la flûte où il va falloir se donner du mal pour avoir un son. Donc pendant ce temps-là on a le temps d’apprendre à lire les notes.

Au piano il faut le plus vite possible connaitre la clé de sol, la clé de fa, vraiment à une vitesse record.

 

Sauf que la plupart du temps, vous êtes mélangés avec ces instrumentistes-là, vous n’avez pas les mêmes besoins mais vous avez pourtant la même méthode.

Et c’est ça qui va poser problème la plupart du temps.

 

C’est qu’on va vous dire « Mais oui vous lisez bien ! Vous y arrivez bien par rapport aux autres instrumentistes ! Tout va bien ! »

Sauf que non. Au piano il faut savoir lire beaucoup plus vite que les autres et avec plus de notes que les autres.

Alors ça, c’est si vous avez la grande chance d’avoir accès à un cours de formation musicale. C’est-à-dire que vous avez une école de musique à côté de chez vous, et surtout on vous accepte en tant qu’adulte. Et ça c’est pas toujours gagné. Ce qui est normal parce que c’est pour des problèmes budgétaires et si vous ne voulez pas payer plus d’impôts il vaut mieux que ça reste comme ça.

Si vous avez cette grande chance tant mieux pour vous.

 

Maintenant, si vous n’avez pas cette chance, vous avez peut-être un professeur particulier.

Et à ce moment-là, ce professeur particulier, combien de temps il a à vous consacrer par semaine ?

Dans le meilleur des cas vous avez une heure de cours. Ça c’est vraiment l’idéal bien sûr. Mais parfois vous avez ¾ d’heure, parfois vous avez ½ heure. Si vous avez 20 minutes, je vous le dis tout de suite c’est pas possible, c’est pas viable.

Mais même en 1 heure de cours.

En 1 heure, je vous le dis franchement, le professeur de piano n’a pas le temps de vous apprendre correctement à lire.

Ce n’est pas possible pour lui.

Ou alors il va vous rendre le cours terriblement ennuyeux et il va mettre de côté des éléments essentiels qui sont :

  • La position à l’instrument
  • L’écoute
  • L’écoute du son
  • L’apprentissage de l’interprétation
  • La pédale

Tous ces éléments du piano à proprement parlé, il va les mettre de côté pour vous apprendre à lire les notes pendant 15 ou 20 minutes. Ça passe vraiment très très vite un cours de piano. Surtout si vous commencez à voir plusieurs morceaux etc.

Ça va être difficile pour lui de vous apprendre cela et d’avoir un suivi. C’est pour ça que souvent d’ailleurs les professeurs finissent par laisser un petit peu tomber cet apprentissage-là et c’est complètement normal.

 

Mais il y a des lacunes qui s’accumulent pendant toutes ces premières années.

Et après vous vous dites « Mais je comprends pas ! J’ai des problèmes de coordination ! J’y arrive pas ! Et puis je comprends pas parce que je connais mes notes ! Et puis j’arrive pas au piano à les jouer ! »

 

Oui mais :

  • Est-ce que vous avez vraiment travaillé les notes de bas en haut, en verticalité ?
  • Est-ce que vous avez travaillé toutes les difficultés spécifiques du piano ?

C’est-à-dire toutes les lignes supplémentaires, celles qui se ressemblent en clé de sol et en clé de fa sur les mêmes notes.

  • Est-ce que vous avez travaillé les accords, les intervalles ?
  • Est-ce que vous avez travaillé les accords de 3 sons, de 4 sons ? Leur renversement ?

Est-ce que vous avez travaillé tout ça, tous ces éléments qui sont là dans vos partitions ?

Je n’invente rien. Absolument rien.

En tout cas elles sont là dans les partitions en général que vous avez envie de jouer. Je ne sais pas moi… Les Valses de Chopin, des Préludes, Clair de Lune, tous ces grands tubes du piano sont truffés de lecture verticale.

Donc il faut le travailler ça. Il faut travailler la reconnaissance des notes. Et vous n’avez pas le temps, très clairement, en cours de piano. Ce n’est pas possible. On va bâcler ça en 5 minutes et donc vous n’aurez pas les bons éléments pour apprendre.

Donc ça c’est si vous avez des cours de piano.

 

Maintenant, si vous êtes en autodidacte.

Alors là déjà, bravo, chapeau. Parce qu’apprendre le piano en autodidacte… moi je ne sais pas comment vous faites. C’est faisable effectivement avec des tutos bien faits, et surtout à long terme c’est pas faisable.

Je préfère être nette là-dessus. Ce n’est pas faisable d’apprendre le piano et de jouer du Liszt juste en autodidacte sans professeur.

Il y a des exemples comme ça de pianistes qui ont appris en autodidacte à certains moments de leur vie. Mais à d’autres moments ils ont eu besoin de professeurs. Les pianistes classiques j’entends.

Les pianistes de jazz c’est encore une autre histoire. Et plus ça va et plus les pianistes de jazz sont formés aussi à la lecture.

 

Si vous faites ça tout seul vous allez vous rendre compte à un moment qu’il faut apprendre à lire une partition. Donc vous allez aller dans une librairie. Vous allez chercher une méthode. Et là, vous allez avoir aucun retour. Ça va être difficile pour vous de savoir si vous vous trompez, si vous ne vous trompez pas. Est-ce que la méthode est bien faite ?

 

  • Mais surtout, le gros problème de ça, quand vous apprenez en autodidacte, c’est que vous êtes tout seul.

C’est surtout ça le gros problème.

Bien sûr vous n’avez pas le retour d’un professionnel ou de quelqu’un qui sait jouer pour vous dire si vous êtes dans la bonne voie ou pas.

Mais surtout vous êtes tout seule au niveau motivation.

Vous n’avez personne pour vous dire « Oui ! C’est bien ! Ça ça va. Par contre ça, ça ne va pas trop, travaille un peu plus ça. »

Ou alors, quand vous êtes en cours de formation musicale, vous êtes avec d’autres qui vont vous motiver parce qu’ils vont être dans les mêmes difficultés, vous allez vous reconnaitre en eux et ça va être plus facile pour vous. Vous allez vous dire « Bon alors c’est normal, ils ont du mal aussi, donc on va persévérer et ça va venir »

Vous pouvez voir certains d’un seul coup qui y arrivent mieux et vous vous dites que vous aussi vous y arriverez mieux en continuant et en travaillant.

 

  • Le gros intérêt de ne pas travailler tout seul c’est de pouvoir garder la motivation sur le long terme.

C’est vraiment ça qui va faire la différence.

Il est tout à fait possible que vous soyez autodidacte parce que vous n’avez pas accès ni à un professeur près de chez vous, ni à une école de musique si vous êtes très loin au fin fond d’un chemin de la campagne française. Ça va être difficile pour vous de prendre la voiture une fois par semaine ou deux fois par semaine pour aller au cours de piano, au cours de solfège.

Concrètement pour certaines personnes c’est très compliqué de suivre un enseignement comme cela.

 

Et c’est pour ça que moi je trouve l’intérêt d’internet idéal.

Bien sûr, Internet est quand même beaucoup moins chaleureux que si vous étiez en vrai avec un professeur ou avec des collègues musiciens. Mais quand même, ça permet d’être connecté plus facilement avec des gens.

C’est pour ça que moi j’ai trouvé ça vraiment intéressant de créer une méthode où vous pouvez vous connecter avec d’autres personnes qui travaillent comme vous la lecture de notes, qui sont pianistes.

Dans cette méthode j’ai aussi créé un forum donc vous pouvez discuter entre vous. Pour l’instant les gens n’osent pas trop encore mais j’espère que ça va commencer à bien prendre au fur et à mesure que vous allez être de plus en plus nombreux.

Là maintenant on est plusieurs dizaines. Il y a besoin de motivation. C’est normal.

 

C’est pourquoi j’ai créé la méthode C.L.E.E.

Déjà d’une manière très égoïste. Je vais vous le dire franchement.

Je n’avais pas envie de passer trop de temps pendant mes cours de piano, les cours que je donnais dans mon studio ici. Je ne voulais pas passer trop de temps à lire les notes parce que je trouve que c’est dommage de prendre du temps sur ce cours comme je vous l’ai dit tout à l’heure.

Déjà très égoïstement, je l’ai fait d’abord pour mes propres élèves. Et comme ça en plus je peux l’améliorer au fur et à mesure. Je peux voir que telle fiche est trop difficile, que là je vais trop vite, que là par contre ça va trop lentement. Et en fonction aussi des profils des gens je peux l’adapter.

Donc après sur Internet je corrige la chose. C’est pour moi un outil extraordinaire parce qu’il permet la flexibilité aussi que ne permet pas un livre, une méthode, qui une fois qu’elle est écrite et vendue ne peut pas être modifiée.

 

  • Il y a beaucoup beaucoup d’avantages pour moi à avoir une méthode sur Internet.

 

Après, une chose que j’ai rajouté aussi dans cette méthode, c’est le fait de pouvoir lire sur de vraies partitions. J’ai fait des arrangements de thèmes connus, des grands tubes du piano, et je vous les ai mis aussi pour que vous puissiez vous entrainer à la lecture mais sur des choses que vous pourriez éventuellement même jouer au piano.

 

Et aussi qu’il y ait les éléments des doigtés. Qu’il y ait les éléments des altérations. Tous ces éléments qui viennent brouiller un petit peu la lecture qu’on a bien tranquille avec aucun dièse, aucun bémol rien du tout. Sauf qu’en musique ça ne se passe pas du tout comme ça.

  • Vous avez des altérations à la clé
  • Vous avez des altérations accidentelles, des dièses, des bémols

Donc bien sûr qu’il va falloir vous entrainer à lire mais aussi sur des notes altérées pour pouvoir aller sur les touches noires.

Donc je vous rajoute régulièrement des partitions, des arrangements.

Je vais être très honnête avec vous, je fais un arrangement pour un de mes élèves, je le mets sur clé. Et puis à d’autres moments c’est l’inverse. Je le fais pour la méthode et après mes élèves en présentiel en profitent.

Vous, vous pouvez bénéficier de tout ça à distance. C’est vraiment ce que je trouve formidable dans ces nouveaux outils qu’on trouve sur Internet, de formations qui nous permettent de mettre tout notre savoir disponible pour beaucoup plus de monde.

 

 

Alors je vais maintenant répondre, comme je vous l’ai dit au tout début de cette vidéo à 2 commentaires qui m’ont été écrits sous la dernière vidéos « Les 6 erreurs les plus courantes en lecture de notes ».

 

 

Gaga92 : « Bonjour, c’est vrai, souvent je confonds les notes de la clé de fa et je lis en clé de sol par confusion. »

Alors ça c’est parfaitement normal gaga92 parce qu’on n’est pas câblé dans notre tête pour pouvoir lire, donner un sens différent, à 2 images identiques.

C’est comme si je vous montrais une chaise. Et puis la même chaise. Je vous dis que la première est une chaise, et que la deuxième est un écureuil. Vous risquez quand même d’avoir des difficultés !

Et encore, la chaise vous savez ce que c’est donc pour vous ça ne va peut-être pas être compliqué parce qu’en plus un écureuil sur une chaise ça va vous faire une image rigolote donc vous allez le retenir ;

Mais là, pour ce qui est d’un emplacement sur la portée, c’est exactement pareil et c’est très abstrait. Un point entre 2 lignes, il n’y a rien de plus abstrait que ça. En noir et blanc en plus.

Vous allez avoir ce type de notes à jouer ensemble et vous allez les confondre. Ou vous pouvez avoir ça aussi. Et vous allez aussi les confondre. Parce qu’elle se ressemblent beaucoup.

 

Il y en a juste 2 que vous pouvez dès maintenant mémoriser définitivement : ce sont les 2 do.

Les 2 do qui sont à l’intérieur des portées des clés de sol et clés de fa, qui sont en miroir.

  • Le do du bas en clé de fa, avec la tige en haut
  • Le do du haut en clé de sol, avec la tige en bas

Mais ça ne marche que pour le do. Le reste ça ne marche pas. C’est un petit exercice à prendre, et j’ai inclus un cours sur ces problèmes-là dans la méthode, parce que c’est très courant surtout dans les interlignes.

Les lignes, je ne sais pas pourquoi, c’est moins compliqué. Mais les interlignes vous avez tendance à les confondre quand vous passez vite de la clé de sol à la clé de fa.

Il y a aussi ces 2 notes-là.

  • Le sol en bas
  • Le fa en haut

Elles se ressemblent beaucoup et souvent on les a appris en parallèle en plus ces 2 notes-là. Si on est parti du do du milieu et qu’on a progressivement écarté, comme beaucoup de méthodes le font. On les confond ces 2 notes-là.

Ça, il faut qu’il y ait un travail spécifique dessus. C’est-à-dire en ayant régulièrement cette difficulté-là qui revient, il ne faut pas que ce soit rare, il faut que régulièrement vous retombiez sur la chose pour que vous mémorisiez vraiment qu’en bas c’est un sol et qu’en haut c’est un fa.

 

 

Moyaben : « Marie, 197€ c’est pour un mois ou pour l’apprentissage de la méthode ? Un peu plus d’explications s’il vous plait. »

  • Alors, 197€ c’est le prix actuel de la méthode (au mois de janvier 2018…).

C’est la promotion jusqu’à dimanche, et c’est le prix tout compris. C’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de repayer d’autres choses à d’autres moments, même s’il y a des mises à jour régulières et des cours qui se rajoutent.

Elle va forcément augmenter en valeur dans le temps. Ça je vais être honnête avec vous. Je suis en train de faire un travail énorme et la valeur de cette méthode va augmenter au fur et à mesure des mois et des années parce que je compte bien m’en servir pendant des années.

Bien sûr qu’elle ne va pas coûter du tout ce prix-là plus tard.

 

Donc je vous invite, si vous êtes intéressés, à ne pas tarder. Parce que si vous voulez profiter d’un prix avantageux c’est vraiment le moment.

Donc ce n’est pas un système d’abonnement. C’est un paiement définitif.

 

Maintenant, vous avez été plusieurs à me demander s’il y avait des possibilités de paiement en plusieurs fois, parce que vous êtes intéressés mais c’est un peu lourd de tout payer en une fois.

  • Donc je vais vous offrir la possibilité de payer cette méthode en 3 fois.

 

Je vous laisse cliquer en-dessous si vous êtes intéressés pour revoir un petit peu tout ça. Je résume tout ça sur une page que vous pouvez lire tranquillement à tête reposée.

 

On se retrouve dans la formation pour votre premier cours.

 

A bientôt, au revoir !

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :trouver morceau au piano fin sorcieres d\eastwick - forum, apprendre à lire les notes des lignes supplémentaires au piano, comment retenir le son de note dans le piano, le piano ets il difficile a apprendre adulte, pourquoi nous utilisons les altérations à la clé
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

7 réflexions au sujet de « Pourquoi la lecture de note est-elle si difficile au piano ? »

  1. Bonjour Marie-Cécile, J’ai assisté à une partie de votre conférence qui était très intéressante.
    Je pense qu’il faudra à l’avenir prévoir une durée annoncée d’avance. Je me suis retrouvé dans les personnes qui font du déchiffrage “mou”. Vous avez évoqué la possibilité de transmettre votre power point ou au moins un enregistrement de votre conférence. Je voulais savoir sous quelle forme et à quelle adresse ?
    Merci pour ta générosité et tes compétences d’enseignement.
    Alain

  2. Bonjour,

    Il y a peu, je vous ai envoyé un message pour vous demander où je pouvais retrouver votre méthode de lecture de notes….Étourdie je suis, c’était avec vos 2 cadeaux de bienvenue à l’abonnement. Donc c’est réglé et encore merci.

    Nathalie

    • Avec grand plaisir Nathalie ! N’hésitez pas à me poser vos questions sur la lecture de note ou tout autre sujet en rapport avec votre apprentissage du piano (j’étais en congés) 🙂

  3. Bonjour belle enfant ,
    Pour ma part je vais faire DODO/ronron/DODO/ronron , je vais me coucher et me désabonner .
    Bien heureux de vous avoir connue .Tchao,tchao,tchao et avec mes
    remerciements.

  4. Bonjour Marie-Cécile
    Si nous ne pouvons nous offrir votre méthode CLÉE, continuerez-vous quand même à diffuser régulièrement vos excellentes vidéo/cours de piano ?
    Bien cordialement
    Rémi

    • Bonjour Rémi,
      Bien sûr ! Je continuerai à faire la même chose.
      Peut-être moins régulièrement parfois, car mes journées n’ont toujours que 24h et d’ailleurs c’est assez agaçant de ne pas avoir de bonus temps parfois pour tout faire quand on est passionnée.
      Ne vous inquiétez pas ! a bientôt !
      Marie-Cécile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *