Les 6 erreurs les plus courantes en lecture de note

La petite méthode gratuite dont il est parlé dans cette vidéo est la même que celle qui vous a été proposée en arrivant sur ce blog la première fois :). Si vous souhaitez la télécharger à nouveau, entrez à nouveau votre prénom et email dans le formulaire se trouvant champs sous la photo dans la colonne de droite.

Pour accéder à la méthode C.L.É.É. cliquez ici.

 

Transcription texte de la vidéo :

Bonjour et bienvenue sur cette vidéo qui est dédiée tout spécialement aux personnes qui sont débutantes ou qui sont dans les premières années de l’apprentissage de la lecture de notes pour le piano.

 

Quelles sont les 6 erreurs que je vois de manière très courante ?

 

La première erreur : Apprendre à lire trop vite

C’est d’apprendre à lire trop vite sans travailler d’abord l’ordre des notes et la relation entre toutes les notes, l’architecture de la musique avant même de la lire c’est important de connaitre le système en lui-même.

Le système des phonèmes : do ré mi fa sol la si do. Mais dans quel ordre ils sont en montant, en descendant.

Mais aussi, si on saute des notes, quelle sera la note ? si je suis 3 notes au-dessus, 4 notes au-dessus ?

Créez vraiment une image mentale de l’architecture des notes dans votre tête.

C’est un petit peu comme l’enfant qui est à l’école. Il va apprendre à lire alors qu’il s’est déjà parler français normalement. Il va reconnaitre les mots aussi parce qu’il les a déjà dans la tête. D’un seul coup il fait le lien avec quelque chose qu’il connait déjà.

Et souvent en musique on fait la chose un petit peu à l’envers. C’est-à-dire qu’on commence d’abord à apprendre à lire et après on met en place le système.

C’est important d’avoir ces premières étapes de construction d’une image mentale du système musical.

 

La deuxième erreur : Commencer par la clé de sol

C’est de commencer la lecture par la clé de sol et ensuite seulement à aller à la clé de fa.

Ça engage plusieurs confusions parce qu’on apprend que telle ou telle image s’appelle do, que telle ou telle image s’appelle fa. On a déjà bien du mal d’ailleurs à l’apprendre celle-là. Et ensuite il faut changer de clé encore.

C’est vraiment décourageant parce qu’on a l’impression d’apprendre 2 fois la même chose d’une manière différente.

Moi maintenant je ne fais plus du tout travailler de cette manière. J’enseigne directement les 2 clés et ça se passe vraiment très bien parce que quand on commence, qu’on débute, on est motivé et on a tout de suite les deux.

On n’a pas de déception après.

 

La troisième erreur : Pas de lien avec le clavier

C’est d’apprendre à lire mais sans faire le lien avec le clavier et sans faire le lien avec toutes les différentes hauteurs de tessitures sur le clavier.

Sur le clavier, vous le savez certainement déjà, vous avez 7 octaves. Et sur ces 7 octaves vous avez des do, des mi, des sol etc.

Très souvent je vois les personnes lire do et ne vont pas aller au bon endroit sur le clavier. Parce qu’elles ont appris vraiment de manière séparée :

  • D’un côté la lecture de notes
  • De l’autre côté le lien avec le clavier

Si on apprend à lire en même temps, tout en faisant le geste d’aller à la bonne touche, c’est déjà un temps gagné énorme.

 

La quatrième erreur : Lire sans contraintes temporelles

Elle est plus difficile à trouver car je ne m’en rends pas compte quand les gens sont chez eux. Mais la plupart du temps vous travaillez sans vous donner de contraintes temporelles.

C’est-à-dire que vous allez aller à la vitesse à laquelle vous avez envie, à n’importe quel moment et de manière irrégulière.

  • Donc si c’est facile vous allez vite.
  • Si c’est difficile vous allez aller lentement.

Et ça, c’est pas du tout ce qui va se passer quand vous allez lire une partition. Vous allez avoir la contrainte rythmique. Donc même si vous ne pouvez pas pour le moment lire avec des rythmes, il faut au moins que vous vous mettiez dans un cadre de pulsation très très régulière.

Il faut lire très régulièrement et éventuellement par groupe, en faisant des pauses, mais vous décidez à l’avance d’une contrainte temporelle et régulière.

Ça c’est vraiment un conseil très très important parce que ça ne doit pas rester intellectuel. Vous ne devez pas savoir que là il y a un do. Vous devez le lire direct, en réflexe.

 

La cinquième erreur : Ecrire le nom des notes sur le support qu’on lit

Elle est très très courante. Je vois souvent arriver des fiches de travail de lecture de notes avec en-dessous le nom des notes écrit à la main.

Sauf que non. Ça ne marche pas comme ça. Vous ne devez pas lire en ayant en-dessous le nom des notes parce qu’en fait votre cerveau va immédiatement faire le raccourci et va aller voir les autres.

Alors soit vous l’écrivez et vous cachez pendant que vous lisez, soit vous photocopiez la feuille et à ce moment-là vous allez marquer les notes sur la deuxième feuille.

C’est très important effectivement parce qu’il y a des personnes que ça aide énormément d’écrire le nom des notes en lettres en-dessous. Mais vous ne devez pas l’avoir sous les yeux quand vous vous entrainez à lire.

Ça c’est régulier de voir ça. Ne vous leurrez pas. Si vous voyez très près de votre point de fixation de l’œil les lettres, forcément vous lirez le dessous. Vous êtes influencé par ce que vous voyez en-dessous. L’œil est large et voit très bien.

C’est très bien d’écrire mais ne pas le faire sur la même feuille ou en le cachant avec une trousse, une règle ou ce que vous voulez.

 

La sixième erreur : Négliger la formation musicale globale

C’est une erreur beaucoup plus vaste. C’est plutôt un état d’esprit et une façon de travailler beaucoup plus globale.

C’est d’apprendre à lire en négligeant la formation globale et ce qu’on appelle la formation musicale globale.

Ça rejoint un petit peu le premier point, c’est-à-dire connaitre bien le système musical tout en apprenant à lire de manière parallèle.

  • On apprend les directions en formant l’oreille.
  • On apprend ce qui monte, ce qui descend.
  • On chante.
  • On écoute.

Ça, ça va faire vraiment travailler la hauteur de notes.

  • Repérer les distances entre les notes. Les intervalles

Le fait d’écrire. Ça, ça rejoint le point précédent. Le fait d’écrire mais cette fois-ci les notes, c’est-à-dire que vous vous demandez à vous-même d’écrire un mi, d’écrire un sol, d’écrire un si à tel ou tel endroit de la portée.

Ça aussi ça va vraiment vous aider à fixer. Et c’est ce qu’on fait en général dans les cours de solfège classique. Mais souvent, comme vous n’avez pas accès à ces cours-là vous faites que lire et donc l’apprentissage est beaucoup plus lent parce qu’il manque tous les autres aspects d’apprentissage.

 

 

Donc j’en ai fini pour ces 6 points importants.

 

N’hésitez pas en-dessous à télécharger votre petite méthode gratuite de lecture de notes avec l’aide en audio. Je vous lis les fameux exercices comme ça vous pouvez vérifier que vous ne vous trompez pas.

 

 

Annonce importante !

 

Maintenant, je voulais vous annoncer que j’ai créé la possibilité, pour les personnes qui voudraient aller encore plus loin et approfondir l’apprentissage dans différents domaines, que vous puissiez accéder à un espace privé pour pouvoir travailler directement avec moi.

J’ai créé une méthode, qui s’appelle la méthode C.L.É.É.

C : Connaissance (connaissance du clavier, connaissance musicale)

L : Lecture

É : Ecoute

É : Ecriture

 

Alors cette méthode je la propose aux personnes qui sont vraiment motivées, qui veulent travailler en direct avec moi à partir d’exercices avec des étapes vraiment pas à pas, étape après étape sur 3 mois, pour pouvoir devenir vraiment un très très bon lecteur au bout de 3 mois.

 

Qu’est-ce qu’on apprend dans cette méthode ?

On apprend du do tout en bas au do tout en haut, au-dessus de la clé de sol.

Vous y trouverez :

  • Des vidéos – MP3
  • Des PDF
  • Des exercices
  • Des Flash cartes
  • Des supers bonus

 

Imaginez un peu. Vous allez avoir la possibilité de suivre des cours sur votre ordinateur, de chez vous, aussi sur votre smartphone, sur votre tablette, à l’heure à laquelle vous voulez, le temps que vous voulez. Et si vous avez des questions vous pouvez me les poser directement en-dessous du cours et j’y répondrais.

 

Pour fêter le lancement de cette méthode, je souhaite vous la proposer à un prix très avantageux pendant une semaine et après je fermerais les ventes.

C’est-à-dire que j’ouvre les ventes uniquement cette semaine pour pouvoir ensuite me consacrer aux étudiants.

 

Je la mets en vente dès maintenant. Vous y aurez accès immédiatement si vous le souhaitez.

Si vous voulez faire partie de ces personnes, vous cliquez sur le lien en-dessous.

Si vous hésitez encore, il n’y a pas de souci. Vous pouvez attendre quelques jours. Ne tardez pas trop parce qu’à ce moment-là vous risquez de ne plus y avoir accès.

 

Si vous avez des questions, vous pouvez me les poser en-dessous et j’y répondrais dans les plus brefs délais pour que vous puissiez profiter de cette offre en toute connaissance de cause et être assuré que ça vous convient.

 

Dernière petite chose, la formation va être proposée aussi avec une possibilité de 14 jours d’essai (maintenant 30 jours) pour tout le monde. Vous avez 30 jours de garantie. Si ça ne vous convient pas je vous rembourse immédiatement sans aucune justification à donner. Vous m’envoyez un e-mail et je vous rembourse dans la semaine qui suit sans aucun problème.

 

Donc à bientôt, et j’espère à bientôt sur la formation.

 

Au revoir !

Recherches utilisées pour trouver cet article :connaissance du clavier du piano
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *