La théorie musicale pour les autodidactes de Will Metz

La théorie musicale de Will Metz

La théorie musicale pour les autodidactes
de Will Metz

Ingénieur de formation, Will Metz a un esprit très pragmatique dans cette toute nouvelle théorie de la musique, destinée aux musiciens autodidactes. Je suis personnellement toujours attirée par les musiciens qui n’ont pas fait que de la musique dans leur vie. Cela me permet souvent à leur contact d’accéder à une vision et un état d’esprit de recul dans ce domaine souvent en proie au sensible et à l’émotion. Ce qui est normal et naturel pour le mélomane auditeur n’est pas suffisant à mon sens pour le musicien pratiquant, car il est actif et créateur de la musique et non sous son emprise…

Will Metz fait preuve de beaucoup de bon sens, et j’adore ça. Il fait preuve de pédagogie en rassurant le lecteur en lui demandant de se concentrer sur ce dont il a besoin, lui en particulier au moment où il lit.

Une mise en forme pédagogique :

Le texte de cette théorie musicale est aéré, et la présentation très agréable. Quand je pense à mes 8 ans, et à ma théorie en noir et blanc, au texte incompréhensible et ennuyeux dans lequel j’ai du me plonger au conservatoire du 12ème arrondissement à Paris… ça me laisse songeuse sur l’évolution du monde musical. C’est de plus en plus le cas dans les ouvrages qui sortent actuellement et c’est une bonne nouvelle pour nous tous. Merci aux éditeurs !

  • Des couleurs douces et agréables.
  • Des schémas clairs et parlant pour mémoriser de manière visuelle les notions.
  • Des images pour éveiller notre attention et notre cerveau créatif
  • Une mise en valeur des notions importantes.
  • Bref… une très belle présentation. Et moi j’aime ce qui est beau… ET efficace.

 

Une différence de taille avec les autres théorie :

Cette théorie de la musique a une particularité qui la rend assez unique. Elle n’exige pas pour sa compréhension comme prérequis de savoir lire les notes, mais fait une place bien plus importante au solfège rythmique. Particulièrement intelligent ! Car si vous me suivez depuis quelques temps, vous n’êtes pas sans savoir que pour moi le rythme prime sur les notes en musique. C’est son fondement.

 

De la pédagogie que diable, de la pédagogie !

Dans cette théorie, on va à l’essentiel sans s’encombrer de pédantisme. Un ton humoristique détend régulièrement le lecteur et lui fait prendre du recul. On ne se prend pas au sérieux ici, et ça fait du bien. Des petites anecdotes sympathiques font appel encore une fois à notre imaginaire, puissant vecteur d’apprentissage.

Will Metz nous fait passer à l’action avec son régulier « comment vous entraîner ». Et il s’occupe des objections possibles du lecteur, ce que je n’ai jamais vu dans aucun ouvrage théorique à ce jour ! On sent donc une grande empathie de la part du lecteur. Merci monsieur !

Pour quel niveau ?

Cette théorie prend le lecteur au tout début de son apprentissage et va ensuite assez loin avec les modes, gammes par ton et blues. Tout ceci, je le rappelle, sans aucun besoin de connaissance en lecture de note. Les accords sont également abordés et présentés hors portée. Voici plus en détail ce qu’on y aborde :

  • Les bases :
    • Les notes
    • Les rythmes
  • La mélodie :
    • Les gammes
    • Les modes (dont tous les modes issus des gammes majeures, ainsi que mineures mélodiques et harmoniques)
  • La polyphonie :
    • Les intervalles harmoniques
    • Les accords de trois sons et leurs renversements
    • Les accords de quatre sons et leurs renversements
    • Les accords “enrichis” de 9ème, 11ème et 13ème.

Donc ambitieux et qualitatif.

Un volume 2 est annoncé pour élargir encore les notions avec l’harmonie, les rythmes et mesures plus complexes entre autres.

De la théorie à la pratique :

Bien sûr, toute la théorie du monde n’est rien sans une mise en application immédiate de ce que vous avez appris, et une évaluation des acquis par l’exercice. C’est pourquoi l’auteur a l’eu l’intelligence d’insérer en fin d’ouvrage une série d’exercices pratiques sur l’échelle diatonique et les altérations qu’elle implique.

Cependant, il ne faudra pas oublier que cela reste qu’une théorie. La musique ne peut pas s’appréhender efficacement et uniquement par l’intellect, mais surtout par la mise en mouvement du musicien et son expérience sensorielle. Ce n’est donc pas pour moi le meilleur moyen d’aborder la musique au début. Mais quand on arrive au stade où l’on a besoin de faire le tri avec ses acquis et d’avoir une vision rationnelle et globale de ses notions musicales, cette théorie est vraiment de qualité et intelligente.

Quatrième de couverture théorie de Will Metz

Et je vous laisse sur cette citation de Will Metz à méditer :

” Le monde de la musique est loin d’avoir dit son dernier mot, et tant qu’il y aura un public, il y aura une place pour en vivre. Cette place est à prendre ou à laisser. Elle appartient à ceux qui aiment et travaillent, pas à ceux qui croient en la chance et au don.”

 

Si cet article vous a apporté, partagez-le sur les réseaux sociaux. Cela m’aide beaucoup !!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réflexions au sujet de « La théorie musicale pour les autodidactes de Will Metz »

  1. Merci pour vos conseils expliqué sur votre blog, je vais pouvoir améliorer la pédale forte qui me posait problème, les ouvrages que vous avez publié sont bien fais merci ils me seront très utile A bientôt de vous revoir

    • Comme je suis contente et honorée que vous soyez passé me rendre visite sur mon blog !
      Merci à vous pour votre travail et sachez que je serai ravie de vous interviewer pour ma chaîne Youtube quand vous serez disponible.
      Cordialement. Marie-Cécile Baritou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *