Tournez vos pages de partitions numériques avec une pédale Bluetooth

Comme promis dans la dernière vidéo sur les partitions numériques, je vous explique dans cette vidéo :

  • comment j’appaire ma pédale Bluetooth
  • comment ça marche
  • comment s’y accoutumer
  • les avantages et inconvénients
  • quelques astuces

Pour vous procurer la même pédale bluetooth que moi. Mais ce n’est pas forcément la meilleure je vous le rappelle ! Renseignez-vous sur les différents modèles existants.

Cliquez sur ce lien pour en savoir un peu plus sur le fonctionnement et l’utilisation des trois pédales du piano.

Si vous voulez savoir comment ne pas noyer son morceaux de pédale. 

 

 

 

Apprendre à se servir d’une pédale Bluetooth

 

 

Bonjour et bienvenue sur le blog apprendre à jouer du piano.

 

Comme promis dans la dernière vidéo dans laquelle je vous présentais les outils que j’utilisais pour numériser mes partitions, je vous présente aujourd’hui l’outil idéal pour pouvoir tourner les pages quand vous avez des partitions numériques.

Sur les partitions numériques on doit tourner les pages 2 fois plus souvent puisque c’est par page.

 

Donc c’est cet outil-là. L’outil de pédale Bluetooth.

 

Alors moi j’ai cet outil-là. Je ne prétends pas m’y connaitre en pédales Bluetooth différentes puisque je n’en ai qu’une. C’est la première que j’achète.

Je ne dis pas que celle-là est la meilleure, je vous dis juste que c’est celle-là que j’utilise.

Je l’appaire à la tablette, donc je vous montre maintenant comment ça se passe.

 

 

Donc là il y a Power. Je mets sur On. Ça clignote.

Et je vais dans mon IPad sur Réglages, Bluetooth, en général au-dessous de Wifi. Le Bluetooth doit être coché bien sûr.

Vous voyez, elle s’est immédiatement appairée. Dès que je l’ai mise en tension.

Bien sûr la première fois elle va apparaître dans la liste Connexion aux autres appareils. Et après elle est gardée en mémoire, donc elle va rester dans la liste Connexion à mes appareils. Et dès que vous l’allumez, elle s’appaire sur l’IPad.

 

Je vais sur ForScore.

Voilà la 1ère ballade de Chopin.

Vous voyez, je vais appuyer sur cette pédale et ça tourne. Vous voyez ?

Maintenant, si je veux aller sur la page de gauche, j’appuie sur la pédale de gauche.

Je peux donc passer à droite ou à gauche en fonction de là où j’appuie.

Vous voyez, ça marche vraiment super bien.

 

Petit inconvénient possible

Il faut dans un premier temps, ce qui est important aussi, c’est vous trouver un moyen pour que la pédale ne glisse pas. Parce que c’est un des inconvénients possibles.

Moi elle a des petits plots en plastique, je ne sais pas ce qu’aura la vôtre. Mais même ces petits plots en plastique, si vous avez du parquet vitrifié ou des dalles de carrelage, ça va glisser.

Si vous avez de la moquette, à ce moment-là c’est l’idéal. Mais si vous avez un sol lisse, comme la plupart des gens, là il va falloir vous trouver un moyen pour que ça ne dérape pas.

Vous pouvez acheter de l’antidérapant, il y a plein de systèmes différents, je ne vais pas vous les énumérer.

Mais vous pouvez soit mettre de l’antidérapant, soit carrément mettre du scotch double face pour éviter que ça glisse. Je vous laisse choisir. Mais il faut trouver un moyen pour que ça ne glisse pas sur le sol.

 

Vous voyez, j’ai un parquet qui est glissant parce qu’il est vitrifié. Donc j’ai acheté un morceau de moquette, et en dessous j’ai mis de l’antidérapant. Je vais en sorte que ce soit sur la moquette antidérapante et comme ça je peux donc avoir mes deux pieds dessus sans que ça glisse, même si je tourne mon pied à gauche ou à droite.

Ça se passe comme je vous l’ai dit, je tourne la page en appuyant sur la pédale de gauche ou de droite.

 

Je fais la même chose si je me mets sous mon X, parce que j’ai un clavier électronique. Donc là c’est pareil. J’emmène mon petit carré antidérapant et ça me permet de ne pas avoir ni le pied qui glisse, ni la pédale qui glisse.

 

Maintenant, si je suis sur le piano droit, je mets également ma pédale ici. L’avantage du piano droit c’est que la pédale ne peut pas glisser. Et en général, de mon côté en tout cas, elle ne glisse jamais sur les côtés.

Je pense que pour la plupart d’entres vous vous avez des pianos droits, donc c’est quand même la bonne nouvelle, là elle tient vraiment très très bien. Il n’y a pas de soucis.

Par contre vous allez avoir quand même votre pied, tout dépend de votre semelle bien sûr, à force de bouger le pied, je recule, il n’y a rien à faire. Donc dans ces cas-là, il faudrait prendre la petite moquette antidérapante que je mettrais devant le piano. Pour éviter surtout que mon pied, en tournant, ne glisse pas.

C’est aussi si vous avez beaucoup de reprises. Si vous n’avez pas beaucoup de reprises vous ne risquez rien du tout en restant ici comme ça.

 

 

La pression à utiliser

Dans un premier temps, moi ce que je vous conseille c’est d’apprivoiser l’enfoncement de cette pédale. Sentir quelle pression il faut mettre.

Donc entraînez-vous à tourner des pages dans le vide, sans jouer du piano, pour sentir la juste pression.

 

La position du pied

Et moi ce que je vous conseille, c’est d’avoir toujours le pied dessus, parce que sinon vous risquez de ne pas la trouver en cours de jeu.

Il ne faut pas, quand vous êtes en train de jouer, que vous soyez obligé de faire « Alors il est où mon pied ? » et en même temps vous jouez. Vous allez complètement troubler votre jeu.

D’une manière générale on est appuyé sur les talons. De toute façon. Les 2 pieds sont appuyés sur les talons, le poids de votre jambe est sur les talons. Et les 2 pieds sont éveillés. C’est-à-dire que vous n’êtes pas en train de les laisser aller.

Il va falloir travailler la coordination de vos 2 pieds parce qu’ils vont faire un geste différent.

 

Vous voyez, ce qui est important, c’est de ne pas avoir une jambe pliée vers l’arrière ou relevée vers l’avant par rapport à l’autre.

Si je mets ma pédale en arrière par rapport à mon autre pied, je ne vais pas être bien. De toute façon c’est pas bien d’avoir le talon en dessous du genou qui rentre comme ça en dessous du genou. Il vaut mieux avoir les 2 jambes bien équilibrées et surtout le talon à la même distance que le genou.

 

Maintenant ce qui se passe au niveau du geste.

Vous allez avoir, au niveau du temps fort, on va être obligé de soulever son pied droit sur la pédale de droite. Si vous ne comprenez pas de quoi je parle, je vous renvoie à la vidéo de la chaîne qui parle du fonctionnement de la pédale. On doit soulever son pied au premier temps.

Ce qui se passe, c’est que sur cette pédale-là, le mieux est quand même d’enfoncer sur le temps fort. Ce qui va faire qu’on va avoir un geste inversé.

Donc c’est bien de le travailler d’abord sans pédale, qui sera donc comme ceci.

Quand vous avez bien appris ce geste en dehors, vous le faites avec la pédale, ce qui donne ceci.

Alors bien sûr il ne faudra pas le faire toutes les mesures parce que vous n’avez pas de pages toutes les mesures, mais pour vous entraîner il faut faire cet exercice-là en dehors du jeu.

Parce que bien sûr sinon vous serez trop gêné par d’autres éléments.

 

Ensuite, quand vous êtes à l’aise, il va falloir travailler la dernière mesure de chaque page.

Et ce qu’il faut, c’est que vous le fassiez toujours en rythme. C’est-à-dire ne vous dites pas « Je vais tourner la page vers la fin mais je sais pas trop où ». Moi je vous conseille de la changer toujours en suivant le rythme.

C’est-à-dire, l’idéal pour moi en tout cas, ça a été de le positionner sur le premier temps de la dernière mesure de la page, ou le premier temps de l’avant dernière mesure de la page, en fonction de la vitesse aussi de mon morceau.

  • Si le morceau est lent, dernière mesure vous tournez sur le premier temps.
  • Si le morceau est un peu plus rapide, vous prenez un peu d’avance et vous tournez 2 mesures avant.

C’est pareil pour la tourne de pages quand on demande à quelqu’un de tourner les pages, il y a toujours besoin d’être un petit peu à l’avance.

 

Travailler chaque tourne

Donc au début sur les premiers morceaux que vous allez travailler, je vous conseille de travailler vraiment chaque tourne. Au bout d’un certain temps on n’a moins besoin de travailler chaque tourne. Mais les premiers morceaux, les premiers mois, c’est important de travailler chaque page avec la page suivante.

 

Maintenant si vous avez des reprises, comment ça se passe ?

Il faut bien sûr tourner à gauche. Quand on tourne à gauche, quand on revient, il faut que le pied se décale sur la gauche.

Pour pouvoir revenir sur la page précédente, j’ai donc besoin de décaler mon pied. Ce qui fait qu’il faut que je prépare mon pied le plus tôt possible. Dès que j’ai tourné ma page précédente, et tout de suite je positionne mon pied.

Vous travaillez ça dans la continuité du geste de la tourne de page précédente. D’accord ?

Donc je tourne ma page puis je mets mon pied qui se prépare. Ça se travaille.

Et vous voyez j’ai tendance à avoir le talon qui, petit à petit, recule quand je fais ça. C’est pour ça que c’est très important d’avoir un sol qui ne soit pas glissant.

Ensuite, bien sûr, une fois que vous avez fait votre prise, vous remettez votre pied sur la page d’après. Parce que sinon vous risquez, à la fin de la page suivante, de vous tromper et de tourner la page en retour au lieu de tourner la page en avant.

Ça c’est vraiment quelque chose à laquelle il faut vous habituer dans les 2 sens.

 

Je récapitule :

  • En premier : travailler le geste pour passer la page
  • En second : travailler le geste pour préparer le pied sur la pédale
  • En troisième : travailler le geste pour préparer le pied dans l’autre sens

Ça fait 3 gestes à connaitre quand vous avez des reprises.

Quand vous n’avez pas de reprises c’est uniquement le geste pour passer la page.

 

Pour ce qui est de la pression, c’est vrai que c’est bien de garder le pied dessus, de ne pas trop lever, mais méfiez-vous. Parce que si vous vous laissez aller, vous risquez de tourner la page sans le vouloir. En cas de stress ou si avec votre autre pied vous avez des choses compliquées à faire, ou si c’est difficile techniquement, par stress vous pouvez appuyer et donc la page se tourne et c’est pas très drôle.

Il y a un petit temps d’adaptation. Donc travaillez le fait que votre pied va à gauche, il tourne la page, et il retourne tout de suite à droite, dès la première mesure.

Si vous faites des concerts, il va falloir faire attention la veille de bien charger votre pédale Bluetooth, parce que bien évidemment ça ne marche pas tout seul. Il faut la charger. Et puis ne la laissez pas allumée.

Moi j’ai fait cette bêtise une fois. J’ai laissé allumer ma pédale Bluetooth. Elle essayait de capter le Bluetooth d’autres appareils, et je l’ai trouvé déchargé le lendemain.

Donc vous la chargez et vous vous assurez qu’elle soit bien éteinte quand vous avez fini de la charger.

 

Là c’est pareil, quand vous jouez dans une salle que vous ne connaissez pas, emmenez toujours de l’antidérapant avec vous, ou du gros scotch de travaux, un moyen pour que votre pied ne glisse pas et que la pédale ne glisse pas.

 

 

Voilà, j’espère que cette vidéo vous aidera à vous mettre à la pédale Bluetooth.

Je vous mets en-dessous le lien vers ma propre pédale. Mais comme je vous le dis, ce n’est pas forcément la meilleure. J’ai pris celle-ci et je n’en ai pas essayé d’autres.

 

N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne, d’aller faire un petit tour sur le blog pour voir des choses que vous auriez pu rater.

 

Bon piano et à bientôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article :quelle est la meilleur pedale pour tourner les pages sur i pad, concert de piano tourner les pages, concert partition pages tournante, noviscore pedale, pedale bluetooth piano, pedale partition, pedale tourne page partitions, tourner partitions numeriques avec pedales
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

4 réflexions au sujet de « Tournez vos pages de partitions numériques avec une pédale Bluetooth »

  1. Bonjour Marie-Cécile,
    Je trouve cette pédale très pratique mais fonctionne t-elle avec n’importe quel programme de lecture de partition?. En ce qui me concerne j’utilise en ce moment les partitions NOVISCORE que l’on peut lire directement sur tablette.
    Merci de

  2. Bonjour Marie-Cécile,
    Vidéo intéressante, je ne connaissais pas la pédale pour partition numérique.
    J’imagine qu’elle est utilisable pour différents instruments…
    A bientôt,
    Musicalement,

    • Oui tout à fait.
      A part pour la harpe et l’orgue où ça risque de poser problème car les pieds sont occupés 🙂
      Pour le guitariste électrique c’est une pédale de plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *