Mon piano est malade !

 

Voici un article pas tout à fait comme les autres… c’est un retour d’expérience, un partage.

Je suis catastrophée, car depuis quelques temps mon piano est méconnaissable ! Mon accordeur est venu officier mi-novembre comme à chaque fois, trois semaines après la mise en route de mon chauffage. Sur le moment, comme d’habitude, c’est un vrai bonheur de jouer sur mes deux pianos nouvellement accordés. Ils retrouvent toute leurs couleurs et leur finesse. Je suis une pianiste heureuse.

Un piano en difficulté :

Mais une quinzaine de jours plus tard, mon piano demi-queue Seiler commence à avoir des touches au centre du clavier qui ne remontent plus. Sur l’instant, je n’y prête pas trop attention, mais il se transforme progressivement en piano “bastringue” ! Le clavier devient de plus en plus lourd à jouer et certaines octaves sonnent faux. Le timbre est devenu sourd, comme si je l’entendais avec des oreilles bouchées. Voilà une chose que je savais possible, mais qui ne m’était encore jamais arrivé avec ce piano. En effet il a toujours pu tenir l’accord pendant un an voir un an et demi. Et cette fois en quelques petites semaines il est déjà désaccordé !

Catastrophe sur un piano en secheresse

Habitant à Bordeaux, une ville réputée pour son humidité, je soupçonne un trop-plein d’humidité et j’en parle autour de moi. On me conseille d’essayer de sécher la mécanique avec un séchoir, ce que je fais sur le champs. Mais voilà que la mécanique devient encore plus lourde ! Certains de mes anciens élèves (qui aimeraient bien me le piquer, ce piano…) se plaignent de ne plus arriver à jouer et de ne pas le reconnaître, en se tournant vers moi, très étonnés.

Découverte :

C’est alors que je ramène mon hygromètre dans la pièce du piano pour vérifier le taux d’humidité. Je le laisse pendant une heure prendre les mesures. Et à mon grand étonnement, je découvre ce jour là que je suis à 32 % d’humidité ! C’est complètement l’inverse de ce que je croyais. J’ai beau être dans une ville humide, et être obligée de déshumidifier la cave qui se trouve juste en dessous, j’ai dans mon salon en plein hiver, un taux d’humidité bien dangereux pour mon piano.

Hygrométrie trop basse pour un piano

36% donc avant humidificateur en action…

Il est intéressant de constater par moi-même ce que je ne savais que théoriquement : un piano splendide peut être complètement déréglé et désaccordé, et ainsi ne plus du tout exprimer sa qualité s’il est entreposé dans des conditions non appropriées.

Je précise que ce même piano, a vécu pendant dix ans dans un studio de musique, également à Bordeaux et où j’avais le problème inverse.

Studio de musique à Bordeaux

On y frôlait régulièrement les 78 voir plus de 80 %. J’avais acheté à cette époque un déshumidificateur électrique, car je me faisais beaucoup de soucis sur les éventuels dommages que ces conditions pourraient entraîner. Mais il n’a jamais montré de signe de souffrance. J’ai déménagé en septembre, il y a un an et demi, et voyant que le la nouvelle pièce à ce moment là était dans de bien meilleures conditions hygrométriques, j’ai été rassurée et ai cessé de surveiller. Je n’ai eu, de plus, aucun problème le premier hiver, mais peut-être était-il encore gorgé d’eau. Les problèmes peuvent donc se révéler un an plus tard.

Ce que je vous disais donc dans mon article sur comment entretenir son piano, est donc bien vrai. Trop de sécheresse est pire que le trop d’humidité. Dans une certaine proportion bien sûr. Si vous êtes à 90%, ce ne sera vraiment pas bon non plus. Mon erreur a été de ne pas appliquer ce que je vous ai dit ! C’est-à-dire de surveiller régulièrement l’hygrométrie près du piano, mon hygromètre étant entreposé depuis quelques mois dans un coin de la pièce à coté. Comme on dit dans le dicton : “Faites ce que je dis mais pas ce que je fais” Yeux roulants.

De nombreux facteurs peuvent rentrer en ligne de compte :

Les saisons, le temps extérieur, le chauffage, la proximité d’une pièce humide comme la cuisine ou la salle de bain. Si la pièce est au ras du sol, ou au contraire au dessus d’un sous-sol ou d’un étage. Quelque soit le taux d’humidité dehors, on peut tout à fait créer un microclimat très différent à l’intérieur. Bref ! Il n’y a pas de secret, il faut surveiller !!!

 

Un essai pour régler le problème :

Pour régler le problème au plus vite, j’ai donc commandé un humidificateur en urgence. Il est arrivé hier.

Livraison humidificateur

 

Voici l’engin en action, mettant mon salon dans une ambiance brumeuse de conte fantastique…

humidificateur en action pour le piano

Je vous tiendrai bien sûr au courant dans un prochain article de l’évolution de la situation.

Voilà, j’espère que ce témoignage vous aura sensibilisé à la surveillance du “climat” de votre pièce de piano, et en particulier en hiver. Dites-moi dans les commentaires si cela vous est déjà arrivé, ou si vous avez des informations à ce sujet qui mériteraient d’être partager avec tout le monde.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 1
  •  

6 réflexions au sujet de « Mon piano est malade ! »

  1. Bonjour, comme vous mon piano ma soudainement lâché ces jours derniers avec plusieurs touches qui ne remontent pas ….. j’ai acheté un hygromètre qui me dit 40 % d’humidité …. et oui ce n ‘est pas assez….
    J’ai donc rapprochée mon humidificateur près de mon piano, mais même avec ca , le taux d’humidité ne s’élève pas … donc , je suis un peu foutue !
    Je ne peux plus travailler dessus , enfin c’est la cata !
    Heureusement j’ai à l’étage un Yamaha numérique qui me sauve la vie en attendant que mon accordeur passe….
    Voila mon expérience, mais mon piano est un vieux piano révisé et accordé comme il faut , mais je crains que ce ne soit les prémices d’une fin certaine surtout que mon accordeur est passé il y a un moi et demi et tout allait bien …. je ne comprends plus rien ….
    julie

    • Je compatis totalement Julie ! Ne plus pouvoir jouer sur son piano est très déprimant. J’avoue que cela m’a un peu gâché ce mois de janvier… Finalement moi-aussi, l’humidificateur ne s’est pas montré d’une grande efficacité. Impossible de monter au dessus de 42% !! C’est mieux que 32, mais ce n’est pas suffisant. Peut-être n’ai-je pas pris un bon modèle. Je partagerai d’ailleurs cela dans un prochain article.
      Mon accordeur est passé et m’a dit d’arrêter “la brume” tout de suite, car selon lui cela risque de piquer les cordes. J’ai d’ailleurs lu cet avis sur les humidificateurs sur internet dernièrement. J’ai donc arrêté l’appareil. Il a fait quelques réglages qui m’ont rendu mon piano. Essayez aussi de faire appel à nouveau à un professionnel si c’est possible financièrement pour vous !!
      Mais la grande sécheresse heureusement est terminée à Bordeaux ! Ouf ! J’espère qu’il en est de même pour vous !
      Il semblerait selon-lui que l’âge de mon piano soit aussi en cause, peut-être comme vous… Il va me falloir prévoir un gros réglage bientôt.
      Bref ! affaire à suivre de mon côté et bon courage à vous !

  2. L’humidité était paroeil avec ma guitare à mes débuts. Toutefois, l’étui coupait l’humidité en bonne partie. Mais ça doit être plus ardu avec un piano comme tu possèdes!

    • Oui pas facile de gérer le problème, surtout que l’humidificateur n’est visiblement pas la solution idéale. Je partagerai cela dans un prochain article. Et oui c’est sûr que l’étui protège les autres instruments, mais attention tout de même, ce n’est pas d’une fiabilité à toute épreuve non plus… Mon violoncelle s’est déjà retrouvé couvert de moisissure dans mon ancienne maison !

  3. Coucou, tu m’en apprends une bonne, j’ignorais que le manque d’humidité était un si grand problème. Tu me diras en Bretagne, ça ne risque pas d’arriver ! J’espère que tu vas réussir à stabiliser ton piano pour retrouver tout le plaisir à jouer avec 🙂

    • C’est sûre que la Bretagne n’est pas l’endroit le plus sec du monde, mais Bordeaux non plus d’habitude. Les nouveaux bordelais se plaignent souvent de ne pas arriver à faire sécher leur linge rapidement.
      Un accordeur est passé et m’a fait un bon réglage en sortant complètement la mécanique. J’ai retrouvé mon piano de concert, prunelle de mes yeux ! ouf ! Et il pleut enfin ! je suis rassurée.
      Merci pour ton commentaire de soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *