11 choses à savoir sur l’entretien d’un piano

 

Un jour, vous êtes tombés sous le charme d’un piano. Il coutait un bras, mais vous avez craqué pour lui. Il est arrivé chez vous avec plus ou moins de péripéties. Vous avez tremblé quand les déménageurs en mode super héros vous l’ont porté dans l’escalier si étroit ou vous l’ont suspendu dans les airs pour qu’il passe par la fenêtre. Mais ouf ! tout ça c’est du passé. Maintenant il trône dans votre salon pour votre plus grand plaisir et celui de votre entourage (plus ou moins enthousiaste parfois). Mais savez-vous comment l’entretenir et le conserver le plus longtemps possible ?

 

Nettoyer son piano

 

J’ai listé pour vous ci-dessous 11 points importants à connaitre.

 

1 Evitez les variations brusques de température :

Soyez attentif à la température, mais surtout aux variations de cette température dans un temps rapproché. Ne dépassez pas 2 à 3 degrés de variation. Un piano peut supporter des températures basses proches de 0 ou hautes comme lors des canicules (35C° à 40C°), mais ne peut passer de l’un à l’autre en 24h ou même une semaine.

 

2 Tenez le éloigné de toute source de chaleur :

Sa place idéale sera à une distance de plus de 1m50 de toute source de chaleur comme les radiateurs, les poêles ou les cheminés.

Ne disposez pas le piano près d’une fenêtre où il pourrait recevoir le soleil directement. Ceci pour les même raison expliquées dans le point précédent, mais aussi parce que la chaleur des rayons du soleil directs sur le vernis risquent de le faire craqueler. De manière générale, évitez de le mettre dans une pièce contenant de grandes baies vitrées, à moins d’avoir des vitres spéciales anti UV et une climatisation (attention la climatisation assèche beaucoup l’atmosphère, voir en dessous le point sur l’hygrométrie).

 

3 Surveiller l’hygrométrie :

Vous devez surveiller le taux d’humidité contenu dans la pièce dans laquelle le piano se trouve. L’hiver, l’air des habitations a tendance à être asséchées à cause du chauffage. Lors des demi-saisons, quand le chauffage est éteint, il fera souvent plus humide. L’idéal est de se trouver dans une fourchette entre 50% et 65%, comme pour tout objet de valeur contenant du bois, comme les tableaux ou les meubles anciens et en marqueterie. Même si on dit que la sécheresse est pire que le trop d’humidité pour les pianos, mieux vaut ne pas trop jouer avec ça ni dans un sens ni dans l’autre. Pour surveiller ce taux, il existe de petits appareils qui mesurent à la fois la température et l’hygrométrie. C’est un bon investissement, car réfléchissez au prix de votre piano…

Avertissement : Le thermomètre-hygromètre ci-dessous est uniquement donné à titre d’exemple. Je ne l’ai pas testé moi-même. Le modèle que j’utilise n’existe plus.

Que faire s’il fait trop sec ?

C’est souvent le cas dans les maisons modernes utilisant des matériaux qui ne favorisent pas les échanges hygrométriques comme la pierre ou le bois. En effet, les gros murs en pierre auront tendance à absorber le surplus d’humidité et à la restituer dans les période de sécheresse. Les habitations surchauffés (au dessus de 21C°) ou situés en étage haut présentent aussi cet inconvénient. Utilisez un humidificateur électrique adapté au cubage de votre pièce.

 

Que faire s’il fait trop humide :

Utilisez un déshumidificateur électrique adapté au cubage de votre pièce, avec récupérateur ou évacuation. Il vous en coûtera quelques centaines d’euros, et un peu de place, mais c’est le prix à payer pour garder votre piano (qui vous a coûté bien plus cher je pense!) en bon état.

Avertissement : Le déshumidificateur ci-dessous est uniquement donné à titre d’exemple. Je ne l’ai pas testé moi-même. Le modèle que j’utilise n’existant plus. Faites votre propre choix éclairé ;).

Les climatisations réversibles et les feus de cheminée (pas trop près du piano) sont aussi des compléments intéressants pour assécher les intérieurs. Les sols chauffants ont cette même qualité, mais doivent être bien réglés, pour chauffer et assécher de manière raisonnable (attention aux vieux systèmes de chauffage par le sol qui chauffent parfois à l’excès !).

Il existe maintenant des systèmes de régulation de l’hygrométrie à installer sur le piano, mais je ne sais pas ce que cela vaut.

Piano rutilant

4 Eviter les courants d’air :

Les courants d’air ne sont pas bons pour le piano, car en général ils modifient de façon brusque la température et l’hygrométrie. Donc ne le disposez pas entre deux portes qui communiquent avec l’extérieur. Aérez brièvement la pièce en ouvrant la fenêtre de telle sorte que l’air n’arrive pas directement sur le piano. Le mieux est le mode ouverture “en peintre” pendant quelques minutes, c’est à dire accrocher un battant volant en légère ouverture à un autre fixé au chambranle pour ne laisser passer qu’un filet d’air.

 

5 Les pièces à éviter :

Pour toutes les raisons qui précèdent, il est plutôt sage d’éviter de mettre votre piano dans les types de pièces qui suivent :

  • L’entrée.
  • Une pièce aménagée en sous-sol ou sous-comble.
  • Un garage ou un entrepôt non chauffé.
  • Une verrière ou une véranda.
  • Une mezzanine (et avec velux pour la chaleur ou la pluie en cas d’oubli !)

Elles ont toutes ce point commun qu’il est en général difficile d’y garder des conditions “climatiques” stables.

 

6 Faites le accorder une fois par an :

Un piano a besoin d’être accordé une fois par an, et ce même si vous n’entendez pas qu’il sonne faux. Les chevilles sont conçues et accordées de telle manière qu’elles puissent tenir des mois une tension de plusieurs tonnes. Mais l’accord va imperceptiblement baisser et modifier la sonorité de votre instrument. N’attendez pas trop longtemps car vous serez obligé ensuite de le faire accorder plusieurs fois d’affilé pour qu’il tienne l’accord.

Important : Il est recommandé, pour que l’accord dure longtemps de ne l’accorder que trois semaines après un déménagement et la mise en route ou l’arrêt du chauffage.

Compter dans les 90€ environ.

 

7 Nettoyez les surfaces du meuble :

Pour la poussière un chiffon doux comme pour les voitures ou revêtement de cuisine. N’utilisez pas de suceur d’aspirateur, qui rayerait les revêtements.

Pour les traces de doigt ou de chocolat Clignement d'œil une lingette microfibre fine légèrement humide fera parfaitement l’affaire et vous ne risquez pas de faire le moindre dégât, à l’exception des revêtements cirés. Mais essorez la bien. Il ne faudra pas qu’il en sorte la moindre goutte.

Microfibre et chiffon doux pour le piano

Mais si vous êtes fan de produits :

  • Pour les vernis, un chiffon à sec ou de la popote pour meuble vernis (à sécher rapidement).
  • La laque : nettoyer avec du produit à vitre,
  • Le bois ciré : passer de la cire et lustrer avec un tissu type feutre.

Pas de produit contenant de l’alcool ou du silicone !!

 

8 Ne touchez à rien  à l’intérieur du piano :

Ne vous aventurez pas dans la mécanique ! Vous risquez d’abimer les cordes ou autres pièces maitresses du piano dont on ne soupçonne pas la fragilité en tant que novice. Réservez ça aux spécialistes. Si vous avez un doute ou un problème mécanique, appelez votre accordeur habituel.

Vous pouvez tout au plus aspirer la poussière accumulée en bas du meuble pour les pianos droits en l’attirant vers le suceur avec un pinceau en soie naturelle. Attention de ne pas choquer des parties du piano avec l’aspirateur.

Intérieur du piano

9 Nettoyez le clavier :

D’une manière générale aucun liquide ne doit couler entre les touches, et rentrer en contact avec le bois.

La micro fibre fine et légèrement humide est encore le meilleur choix car très efficace et sans danger.

Attention le revêtement plastique des touches ne supporte pas les produits à base d’alcool !

Si vous avez un clavier en ivoire, utilisez pour les touches blanches (avec extrêmement de prudence pour que rien ne coule entre les touches) un nettoyant spécial pour ce matériau. Achetez le en magasin de bricolage type Le Roi Du Merlu. Certaines personnes utilisent un coton humecté d’alcool dénaturé, mais ceci est très controversé, donc à vos risques et périls. Sachez que l’ivoire jauni s’il n’est pas exposé à la lumière.

 

Clavier de piano propre

10 Faites briller les pédales et la marque :

Les pédales d’un piano sont en général en laiton. Pour leur redonner l’éclat du neuf, appliquez un produit type Miror. Attendez quelques minutes et frottez à sec avec un chiffon doux.

 

Pédales de piano propres et brillantes

 

Mon astuce pour faire briller la marque du piano :

Si vous avez comme moi un piano dont la marque est en laiton et entourée de vernis, voici mon petit truc. En effet si vous nettoyez sans précaution cette partie avec un produit type Miror, vous risquez de rayer le verni qui entoure le mot. Personnellement, je l’applique sur les lettres au coton tige, et je lustre en entourant un autre coton tige ou mon petit doigt avec un chiffon doux.

 

Lustrage de la marque du piano

11 Ne posez rien sur le piano:

Non ! On ne pose pas de verre de vin ou la quinte de bière sur le piano. Même si ça fait plus convivial et piano bar. Le thé ou le bouquet de fleur de madame non plus ! Le bois ne fait pas bon ménage avec les liquides. La mécanique contient une foule de pièces de bois brut qui sont de vraies éponges. Vous aurez beau les éponger au plus vite, elles auront tendance à gonfler et à bouger. Vous risquez donc d’avoir des problèmes de fonctionnement comme des touches qui ne se relèvent plus ou une inégalité de toucher.

Ne laissez pas non plus tomber de crayons, de gomme ou de petites pièces à l’intérieur du meuble. Cela risquerait de créer un bruit parasite pendant le jeu, ou de bloquer des parties du mécanisme.

Bref à part la lampe spéciale piano et les partitions du moment, rien d’autre ! Mais ne le couvrez pas de grosses piles non plus. Ce n’est pas une bibliothèque, et le son risque d’en être étouffé.

 

J’espère que cet article vous aura apporté de précieuses informations sur l’entretien et la préservation de votre piano. Si c’est le cas partagez-le sur les réseaux sociaux pour m’aider à faire connaitre ce blog aux pianistes.

Recherches utilisées pour trouver cet article :piano minimum temperature 0 degre

6 réflexions au sujet de « 11 choses à savoir sur l’entretien d’un piano »

  1. Ping : Un piano malade

  2. Je pratique le piano et je possède également un vrai piano dans mon salon. Je l’entretien cependant très peu, de peur de l’abîmer ! J’avoue n’accorder mon piano qu’un fois tous les deux ans, est ce grave ? Bonne continuation à toi et que le rythme du piano s’éveille pour les fêtes de Noël !! =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *