Exercice d’échauffement n°5

Voici le dernier exercice de cette série de cinq exercices d’échauffement de la main pour le piano. Il vient compléter un mouvement global pour les doigts qui commence avec le troisième et se poursuit avec le quatrième. Le kinésithérapeute Philippe Chamagne, spécialisé dans le soin des musiciens instrumentistes , donne quant à lui un seul exercice global, mais j’ai remarqué qu’il était difficile pour certaines personnes de faire correctement l’exercice, alors je l’ai coupé en trois. Mais vous allez voir dans cette vidéo qu’avec ce cinquième exercice, tout est assemblé.

 

Voici la transcription texte de la vidéo :

Dans ce texte, il est question de la phalangette. Si vous ne savez pas de quoi je parle, reportez-vous au schéma ci-dessous.

Le nom des différentes phalanges

Voilà nous arrivons à la fin de cette série d’exercices.

Ce cinquième exercice, lui, fait travailler la petite phalange (la phalangette). Il y en aura d’autres des exercices pour cette petite phalange, parce que je trouve que c’est vraiment important de la travailler sur plusieurs mouvements, pour vraiment en prendre conscience et la développer.

La position de base :

On est dans la position finale du quatrième exercice. C’est-à-dire phalanges et phalangines pliées. J’ai le pouce un petit peu en avant. Ma main un petit peu vers l’extérieur et au-dessus du niveau de mon avant-bras.

L’exercice lui-même :

Là, je vais accrocher ma paume et remonter. Et là pour redescendre je suis obligé de passer par l’exercice trois, puis l’exercice quatre et je termine par le cinq. C’est là où nous avons l’ensemble du mouvement préconisé par Philippe Chamagne. Premières (phalanges)… deuxièmes (phalangines)… et troisièmes (phalangettes).

Exercice d'échauffement piano

La même chose pour la main gauche. J’accroche ma paume et je glisse tout le long jusqu’à la base de mes doigts, au maximum. Il se peut au début, que vous n’arriviez pas à toucher (l’intérieur de la paume)jusqu’au bout. C’est pas grave, comme d’habitude vous le savez maintenant, petit à petit vous allez la renforcer.

Puis vous dépliez les doigts.

Une vidéo pour le faire avec moi et en musique :

Voilà ! On est arrivé à la fin de cette série. Mais il y en aura d’autres…

 

Dites-moi dans les commentaires comment ça se passe pour vous suite à ces cinq vidéos ! Est-ce difficile de pratiquer ces mouvements ? Etes-vous à l’aise ? Suis-je assez claire dans mes explications ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

8 commentaires

  1. Bonjour Marie-Cécile,
    Suite à la première publication de cet article, c’était devenu une routine jusqu’à peu de temps. L’assouplissement obtenu était remarquable, mes doigts étaient plus déliés, plus forts. En fait je ne les “sentais” plus.
    En ce moment, ils sont raides et malhabiles…Quelle belle idée de nous rafraîchir la mémoire. Dès aujourd’hui je reprends ma routine, Merci.

    Répondre
  2. je ne parviens pas à envoyer mon adresse mail. même en essayant plusieurs “il” me dit qu’elle n’est pas valide. Comment faire? est ce que par ce chemin cela va “passer”?

    Répondre
  3. Oh merci, j’ai tellement les doigts rouillés…!
    Déjà une seule série et je sens mieux mes mains. Moins de tension, moins de chaleur dans mes articulations. J’adopte pour tous les jours.

    Répondre
    1. Bravo Nathalie de pratiquer ce qui est proposé ! Effectivement, les pratiquer tous les jours va vous faire beaucoup de bien, et vous aider à mieux jouer techniquement.
      Bon piano !

      Répondre
  4. Je suis très heureuse d’avoir trouvé votre blog. Je me suis mise au piano très tard (63 ans !) et il me manque beaucoup de souplesse dans les doigts. En une demi heure de cours par semaine mon prof ne m’a pas bcp guidée sur ce coup là , aussi je vais suivre vos conseils assidument. Merci beaucoup MARIDA

    Répondre
    1. Bonjour Marida ! Oui j’ai créé ce blog pour venir compléter (et non remplacer) les cours de piano. Je constate moi-même tous les jours que je ne peux transmettre tout ce qu’il est important de savoir pour progresser en seulement 30 minutes et même 1h de cours par semaine. Et il est impensable dans la vie actuelle que nous avons tous d’envisager plus de cours par semaine, autant sur le plan temporel que sur le plan financier. Et c’est là le grand intérêt d’internet. C’est disponible à n’importe quelle heure et le temps que vous le souhaitez !
      Donc je suis contente s’il vous aide. C’est ma mission !! 🙂
      N’hésitez pas à poser vos questions en dessous des articles.
      Bon piano !

      Répondre
  5. J’ai failli manquer celui-là! J’ai mis le piano de côté pour l’instant car je travaille sur un autre projet, mais je vais pratiquer ces exercices!

    Répondre
    1. Tiens-moi au courant de ce que ça t’apporte !

      Répondre

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir mon guide d'apprentissage de morceau, ainsi que ma méthode de lecture de notes, en remplissant ceci :