Exercice d’échauffement n°3

 

Si vous n’avez pas vu la vidéo de présentation des exercices, je vous invite à le faire avant de visionner celle ci-dessous en cliquant ici.

 

Voici la transcription texte de la vidéo :

 

Bonjour ! Voilà le troisième exercice !

Le troisième, le quatrième et le cinquième exercice sont des exercices qui au bout du compte vont faire un seul exercice. Mais je préfère isoler chaque mouvement, pour que vous preniez vraiment conscience de chaque petite articulation.

La première articulation qu’on va travailler est celle de la grande phalange. Maintenant on parle des doigts, on n’est plus au niveau du poignet.

 

Articulation grande phalange

 

Image de Frédéric Bisson

Une position de base :

On a une position de base à respecter, comme dans le deuxième exercice. On est un peu vers l’extérieur. Et cette fois ci, un petit peu vers le haut.

Comme vous le voyez je lève légèrement ma main. Je ne suis plus à plat complètement comme dans le premier exercice. J’ai construit avec le premier exercice le fait d’être un peu vers l’extérieur, avec le deuxième exercice celui d’être un peu vers le haut. J’ai pris beaucoup de marge, parce que j’ai beaucoup levé ma main. Mais maintenant, il va falloir que vous fassiez les trois exercices suivants en surveillant que la main reste bien dans une position extérieur et relevée légèrement.

Qu’est ce que vous allez faire maintenant ? Vous allez plier uniquement vos doigt mais à plat. Et c’est pareil que pour les autres exercices, je vais loin, parce que ça fait longtemps que je travaille ça donc c’est normal, mais je n’avais pas du tout cette capacité il y a vingt ans.

 

Le mouvement lui-même :

Donc le mouvement est juste de baisser les doigts (serrés les uns contre les autres) et les remonter. Plusieurs fois, et toujours lentement. La lenteur est préférable à la vitesse, car elle impose la maîtrise.

 

Exercice d'échauffement des doigts pour le piano

 

Je monte, je descend les doigts et en mêmes temps je prends conscience de l’articulation de la grande phalange. Je l’isole. Si vous en pliez d’autres, ce n’est pas grave, mais essayez petit à petit de l’isoler en ne faisant bouger que la grande phalange, afin d’en prendre réellement conscience.

Bien sûr je le fais sur le côté, en position pianistique. Évitez de coller le coude contre le corps. Au piano, on est quand même toujours coudes écartés (du moins décollés) du torse.

Coudes écartés au piano

Même chose à l’autre main. J’écarte un peu le coude sur le côté, je me mets vers l’extérieur, et un petit peu vers le haut et je descend mes doigts à plat lentement.

 

Si ça tremble :

Ça peut trembler au début. C’est parfaitement normal. Les muscles qu’on ne fait pas travailler d’habitude, ou en tout cas qu’on n’a pas l’habitude consciemment de faire travailler pour des gestes précis, tremblent. Si vous avez déjà expérimenté certaines activités physiques, vous avez certainement remarqué cela. C’est toujours comme ça quand on sollicite un muscle qu’on n’a pas l’habitude de faire travailler. Ça tremble ? Laissez trembler ! Parce que petit à petit ça va s’arrêter, ça va devenir plus fluide de jour en jour. Bien sûr, il faut que vous vous entrainez régulièrement.

 

Une vidéo pour le faire en temps réel avec moi et en musique :

 

 

Voilà le troisième exercice. A bientôt pour le quatrième exercice !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 1
  •  

Une réflexion au sujet de « Exercice d’échauffement n°3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *