Comment ne pas perdre tous ses moyens en jouant devant son professeur

Aujourd’hui il est question de ne plus perdre ses moyens devant son professeur, ses amis. De pouvoir enfin jouer à l’extérieur de chez soi sans être complètement perdu au point de ne plus reconnaitre le clavier.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

23 Comments

  1. Bonjour Marie-Cécile,
    Comme les autres je vous dis grand merci pour cet excellent enregistrement.
    Pour ma part j’utilise le fait de s’enregistrer et je me suis rendu compte que çà m’aide énormément pour jouer “en public” . une autre remarque que je fais souvent à mon Épouse qui joue également en public: “n’oublie pas que la grande majorité ne connaisse pas la pratique du piano ni la pièce que tu joues, alors les quelques erreurs peuvent très bien passer inaperçues. ” Celà n’empêche pas ensuite de souhaiter ce perfectionner en coulisse ..

    Répondre
  2. Vos conseils sont très rassurant et plein d’espoirs pour se perfectionner.
    Merci beaucoup Marie Cécile.

    Répondre
  3. Bonjour Marie-Cécile,

    ton podcast vocal m’a été d’une grande utilité.
    Et comme c’est rassurant de t’entendre nous parler du trac ! On se sent moins “seul” ainsi.

    Tu avais d’ailleurs déjà abordé, il y a plusieurs mois de cela, ce même thème liée au trac sur l’une de tes vidéos.

    Le prof n’est pas au concert. Oui.
    C’est une aide précieuse pour nous. Il faut l’intégrer. Si nous pouvons en bénéficier. Pas pour ce qui me concerne aujourd’hui. (Mais j’ai déjà pris des cours avec une prof, il y a pas mal d’années de cela…et je confirme ce que tu nous commentes).

    Mais cela s’applique presque aussi bien pour moi avec le fait de jouer en public. Sur mon piano ou un autre à disposition.
    Tout ce que tu as abordé est parfaitement vrai et vécu !
    La musique est un chouette moyen de nous exprimer, de communiquer, d’échanger, de donner, de prendre du plaisir à jouer….
    Cela n’est quand même pas si facile que cela de se “raisonner” et de lâcher prise.

    S’enregistrer pour prendre conscience du stress et s’habituer à prendre du recul et de la hauteur par rapport au trac. Oui. Excellent moyen.
    Et ralentir lorsqu’on joue devant des personnes attentionnées.

    Tu n’as pas parlé de la méthode de “l’ancrage” qui peut aussi être utilisée, par moments.
    Si tu veux développer dans un prochain podcast ou commentaire. Utile ou pas ? Bon ou mauvais ?
    Il paraît que certains musiciens en usent.
    Qu’en penses-tu ?

    Je peux aussi donner la référence d’un petit livre qui m’a aussi beaucoup aidé à prendre conscience de tout cela :
    ” le pianiste réconcilié” de Marie-Claude Gomila-Bonifacio. Connais-tu cet ouvrage ?

    Encore mille mercis pour ton aide précieuse.

    Bien à toi
    Rémi

    Répondre
    1. Bonjour Rémi et merci pour ce commentaire.
      Je ne connais pas suffisamment la méthode de l’ancrage, qui je crois est une technique de PNL si je ne m’abuse… mais je pense que ça doit être tout aussi efficace que pour d’autres difficultés, que cette technique résout.
      Je ne connais pas le livre. Merci beaucoup de me le signaler !

      Répondre
  4. Merci beaucoup pour cet encouragement.
    C’est tout simplement agréable d’entendre dire que l’on a droit à l’erreur
    J’ai noté vos précieux conseils et je vais essayer de mettre en pratique

    Répondre
  5. Bonjour Marie-Cecile,
    Merci beaucoup pour ces supers conseils sur le jeu en public et dans un autre environnement.
    C’est bien ce que je ressens. Je vais essayer d’appliquer ce que je peux.
    Jean-Jacques

    Répondre
  6. Merci Marie-Cécile, j’aime beaucoup votre approche positive et détendue.
    Il est vrai que c’est toujours difficile de jouer devant d’autres personnes, le stress, le trac, la perte de moyen, de mémoire soudaine.
    Même si le prof est plutôt cool, on veut toujours lui montrer que l’on a travaillé voire que l’on est content de soi et hélas c’est très souvent la catastrophe. Merci pour ces précieux conseils qui aident à prendre du recul par rapport à nos résultats.

    Répondre
  7. Merci Marie Cecile pour vos précieux conseils… quel plaisir de vous écouter !
    A la retraite je voulais me remettre au piano. j’ai fait accorder mon voeux piano mais la sonorité n’est vraiment pas belle alors ça me decourage … Et ça n’est pas un plaisir. J’ecoute cependant attentivement vos vidéos avec beaucoup d’intérêt..

    Répondre
  8. Vraiment merci Marie Cécile. ..c est exactement ce que je me demandais…et cela réconforte de savoir que vous savez!!! Je suis de plus débutante et ce trac …mon dieu…j ai toujours l impression de passer une épreuve d examen….je vais donc prendre vos conseils: m enregistrer pour commencer…
    Vous êtes géniale ,sincèrement .
    A très vite.
    Hélène

    Répondre
  9. bonsoir
    Marie-Cécile le podcast m’a bien fait sourire, tant il est réel. Ce qui me faisait perdre mes moyens c’était de jouer en public lors des contrôles en fin d’année mais c’est aussi parce que je ne savais pas parfaitement le morceau. Vos conseils vont me reconcilier avec mon intention de reprendre le piano d’une autre façon. Merci beaucoup.

    Répondre
  10. bonsoir Marie-cécile
    Un grand merci pour tes précieux conseils,

    Répondre
  11. Bonjour Marie-Cécile !

    C’est incroyable que tu puisses entrer dans nos têtes sans même nous connaître !
    Eh oui, le problème que tu évoques, je suis en plein dedans !
    Je suis quand même rassuré de ne pas être un extra-terrestre au piano.
    Ouf, cela arrive aux autres aussi !
    Merci pour tous les conseils que tu donnes. Leur application ne pourra qu’être salutaire aux yeux de ceux qui se sentent dévalorisés devant leur professeur. Mais comme il n’est pas au concert, alors…
    Me voilà plus serein.
    Et promis, pas de piano avant de voir mon prof !

    Répondre
  12. Bonsoir Marie-Cécile
    C’est exactement ce qui m’arrive devant mon prof et ce malgré des heures de travail acharnés, j’en suis découragée par moment.
    je vais suivre vos conseils, surtout quand je passe des auditions qui me stresse.
    merci encore

    Répondre
  13. Ahhh ! Encore un bon enregistrement… Merci Marie-Cécile ! C’est rassurant de se sentir banale. Rien que vous écouter au début, mes “tripes” se nouaient, mes côtes se resserraient, l’angoisse était là.
    Puis tout se dénoue, le cerveau reprend un peu le contrôle. Oui, je me suis répété 100 fois que le professeur est là pour aider, pas pour juger, et j’ai fini par changer de prof, pour un moins ambitieux mais moins stressant. Moins de pression, plus de confort… moins de progrès aussi.

    S’enregistrer, c’est bien, c’est vrai, mais ça demande tout un cirque technique. Je vais recommencer à le faire, merci du conseil.

    J’ai bien apprécié aussi votre réflexion sur la TV et autres, nombre de personnes me disent “ah bravo, moi je n’aurais pas le courage”.

    Mais comme vous le mentionnez par ailleurs, le perfectionnisme est un frein, ou l’orgueil ? Je ne joue jamais comme je l’entends dans ma tête, et je ne voudrais pas que l’on pense de moi ce que je pense de certains “chanteurs” qui se produisent lors de scènes ouvertes. Alors je joue rarement en vrai public. Devant les amis, oui, sûre de leur bienveillance…

    En tout cas, merci encore d’être si attentive à notre réalité à nous, pauvres tâcherons du piano ; je ris en m’imaginant grosse poule arrivant à peine à voleter vers son perchoir et regardant les alouettes là-haut, réaliser leurs loopings :-). Bon, c’est déjà ça, elle a réussi à atteindre son perchoir, la poule !!!

    Bonne fête des mères à vous et à toutes mes congénères, poules ou alouettes !

    Répondre
  14. Bonjour Marie Cecile
    Grand merci pour ces conseils je suis exactement dans le même cas et je désespéré bien des fois.
    Mais je vais appliquervosxrecomlandaions et espère que cela ira mieux.
    Merci encore bon dimanche

    Répondre
  15. Merci beaucoup Marie Cécile pour ces précieux conseils. Je vais les appliquer et me remettre à jouer devant les autres.
    Vraiment bravo. Tous vos articles sont plein de bon sens
    Bonne journée

    Répondre
  16. Merci Marie-Cécile pour ce commentaire si juste et tellement plein
    d’enseignement !
    Mais comment retenir par cœur l’ensemble d’un morceau ?
    Faut-il se limiter à quelques mesures?
    Dans le temps j’avais appris qu’il ne fallait pas regarder le clavier lorsque je lisais la partition et du coup il m’est très difficile lorsque je veux jouer par cœur , de regarder mon clavier ,comme s’il y avait une dissociation entre les notes lues sur la portée et les touches du piano ……
    Je vous souhaite une jolie fête des mères ……
    Nicole

    Répondre
  17. Un grand merci pour ce moment partagé très réconfortant. Je vais essayer certaines astuces…Je suis étonnée de découvrir sue jouer avant la leçon n’est aps obligatoirement une bonne idée. Effectivement en ce qui me concerne mon cours est à 14h (j’ai la chance que ce soit chez moi) et à 13h 45 je fais en sorte de réviser avant son arrivée …bon je vais essayer de faire sans …

    Répondre
  18. Tout simplement MERCI ! Vraiment MERCI de partager vos conseils que je bois avec avidité à chaque fois.

    Répondre
  19. Excellent podcast! Merci,Marie Cécile, de nous rappeler que le professeur n’est pas “au concert”, quand on joue devant lui!
    C’est vrai que le trac, qui est complètement irrationnel, nous joue facilement des tours, en diminuant nos capacités d’exécution…
    Pour moi, ça m’aide quand même bien, quand j’ai cours l’après midi, de travailler le matin, en répétant lentement et sans faute, plusieurs fois de suite, le morceau en cours, parce que ça me met en confiance avec moi même, et avec mes doigts..
    C’est vrai aussi que la mémoire “tactile” que j’utilise de plus en plus, peut devenir fragile devant un public, aussi je m’efforce de l’accompagner de la mémoire mentale pour dire, intérieurement et vite, tous les noms des notes, surtout celles de la main gauche! C’est difficile, mais quand on le fait régulièrement, je crois que ça aide? Qu’en dis tu?
    Toutes tes remarques sont excellentes et rassurantes! Merci pour ce que tu
    nous envoies si à propos!

    Répondre
  20. mon commentaire ne passe pas, alors, je renonce!

    Répondre
  21. Merci Marie-Cécile de nous redonner confiance grâce à tes conseils ! Cela fait 3 ans que j apprends à jouer du piano mais ma vitesse d’exécution est encore limitée et ma main gauche traîne aussi ! Grâce à une de tes vidéos YouTube, j’ai appris qu’il fallait plusieurs années pour gagner en vélocité, ce qui m a rassuré ! Merci…continue…ne lâche rien toi non plus

    Répondre
  22. Faites sonner les pianos de ce monde …

    Waouh ! Quel merveilleux encouragement !
    Merci pour ce discours requinquant, juste et très pertinent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir mon guide d'apprentissage de morceau, ainsi que ma méthode de lecture de notes, en remplissant ceci :