Les accords de trois sons expliqués au piano

Que vous ayez toujours rêvé de trouver facilement des accords donnés pour accompagner une chanson, improviser ou composer, je vous montre dans cette vidéo comment vous y prendre pour vous entraîner. Il s’agit plus précisément des accords de trois sons en position fondamentale et serrée.

 

Voici la transcription texte de cette vidéo :

 

Bonjour et bienvenue sur le blog Apprendre à jouer du piano.

Aujourd’hui je vais vous faire une vidéo pour vous expliquer, face au piano, comment construire les accords.

Image non cliquable.

accords de trois sons au piano

 

Alors déjà, qu’est-ce que c’est qu’un accord ?

C’est à partir de 3 notes jouées en même temps.

  • Une seule note: c’est une note.
  • Deux notes: c’est un intervalle.
  • Trois notes: c’est un accord.

Les accords se présentent soit de façon écartée au piano. Si je vous joue ça, c’est la position écartée.

Accords en position écartée

Maintenant si je prends le même accord mais que je le ressers, donc le Do qui était là se retrouve là. Le Mi qui était là se retrouve là. Là il est en position serrée.

Accords en position sérrée

Ce dont je vais vous parler aujourd’hui, c’est des accords de 3 sons en position serrée. Puis on verra plus tard pour la suite.

 

À quoi ça sert de savoir construire des accords ?

Ça vous permet, si vous avez des partitions de variétés, avec la notation internationale, au-dessus des paroles, de savoir avec quoi vous allez pouvoir vous accompagner.

D’autre part, si vous jouez dans un groupe, on peut vous demander par exemple « Tiens tu pourrais nous jouer tel accord, l’accord de Do, l’accord de Sol à tel endroit ». Et si vous ne savez pas de quoi on vous parle, ça va être compliqué.

 

Comment on construit concrètement un accord ?

L’accord de trois sons, en général, en position serrée et fondamentale, va se construire d’abord sur une note fondamentale (1). Puis je saute par-dessus une touche, on a la tierce (3). Et je saute encore par-dessus une touche, ça me donne la quinte (5).

L'accord de do de trois sons

Alors pourquoi je parle de tierce ?

Parce que je parle de la première intervalle par rapport à la fondamentale, puis la quinte toujours par rapport à la fondamentale.

C’est ces deux intervalles qui vont construire l’accord quand elles sont jouées en même temps.

 

En position serrée vous avez des accords majeurs comme celui-ci.

 

Accord de do majeur

Et des accords mineurs comme celui-là.

Accord de do mineur

Il n’y a qu’une seule chose qui change, c’est la tierce. C’est-à-dire la note du milieu.

Si je vous donne quelque chose d’un petit peu plus écarté, d’un petit peu plus élaboré, ça donne ça en majeur.

Accord de do majeur en position écartée

Et ça en mineur.

Accord de do mineur en position écartée

Tous les accords entendus étaient les mêmes simplement là j’ai doublé les basses, doublé les notes.

Donc en position serrée, je suis comme ça, et il y a une seule chose qui change c’est la tierce.

C’est pour ça que je vais vous parler d’abord de la tierce parce que c’est vraiment ce qui donne la couleur à l’accord.

 

Qu’est-ce que c’est qu’une tierce ?

Je vous en ai parlé dans l’article précédent. Si vous ne l’avez pas encore lu, vous pouvez cliquer sur ce lien.

La tierce, c’est 1, 2, 3. Ça c’est une tierce.

Une tierce au piano

Je vais m’entraîner à les repérer un peu partout. Je fais exprès de prendre que les touches blanches pour le moment pour que ça vous semble plus simple.

Ça c’est une tierce majeure parce qu’elle est composée de deux tons. Pour l’instant ne vous embêtez pas forcément avec ce que je viens de dire sur les deux tons.

Moi je vais vous donner une manière très simple de construire ça. Il faut que vous fassiez attention aux endroits où il n’y a pas de touches noires entre les touches blanches.

Je vais partir des intervalles qui sont construites uniquement à partir de notes naturelles. Comme Do Mi, Mi Sol, Sol Si. Je ne touche pas du tout aux touches noires.

Pour bien que vous compreniez et que ce soit étape par étape.

Au-dessus, c’est une intervalle majeure parce qu’il n’y a pas de demi-ton dedans.

Là il y a le fameux demi-ton qui se trouve ici qui va raccourcir. Regardez, il n’y a que deux touches. Alors que précédemment y’en a 3.

Tierce naturelle mineur

Donc la première est plus grande dans le son que la seconde, puisque dans la seconde il y a moins de touches, moins de notes entre les deux notes.

  • La première est du majeur: 3 touches entre les notes.
  • La seconde est du mineur: 2 touches entre les notes parce qu’il y a le demi-ton à l’intérieur.

Vous pouvez vous entrainer vous-même chez vous à faire la même chose que moi, en partant de Do-Mi. Majeur, mineur, mineur, majeur, majeur, mineur, mineur, majeur.

Ça c’est uniquement si vous avez des notes naturelles sur les deux notes de la tierce.

 

Maintenant, si vous voulez transformer une mineur en majeur par exemple. Il faut l’agrandir. Je vous rappelle que majeur c’est plus grand que mineur, comme son nom l’indique. Donc du coup je vais me mettre sur la note noire, pour qu’il y ait bien 3 touches entre. Donc une tierce majeure à partir de Ré, c’est Ré-Fa dièse. Même si vous ne connaissez pas encore le principe des dièses, il faut que vous vous mettiez sur la touche noire qui est juste au-dessus.

Tierce mineur au piano

Inversement, si je suis sur du majeur. J’ai 3 touches. Je vais réduire l’espace entre mes doigts et là je vais aller sur la touche noire qui est juste à côté. Il faut bien se placer ici car sinon ce n’est plus une tierce mais une seconde. Donc je me mets là, et là c’est une tierce mineure.

Si je veux réduire une tierce mineure mais par le bas cette fois-ci. Je vais descendre ma basse et je vais aller sur la touche noire.

Attention, ça ne va plus s’appeler une tierce qui part du La. Ça va s’appeler une tierce qui part du La Bémol. Si je suis sur cette mineure-là, je vais descendre le Mi et ça va faire un Mi Bémol. Mi Bémol – sol.

Attention de ne pas l’appeler Ré Dièse-Sol, parce qu’à ce moment-là, Ré Mi Fa Sol, ça donne une quarte. On est d’accord, ça sonne pareil. Mais vous risquez de vous embrouiller. Il faut vraiment que vous l’appeliez Mi Bémol-Sol.

 

Maintenant si je passe à la quinte.

La quinte est beaucoup plus facile. Il n’y a pas de majeur ou de mineur. C’est une quinte qui est juste ou qui n’est pas juste. Tout simplement.

D’ailleurs on emploie véritablement le mot de quinte juste.

Ce qui est très pratique avec la quinte, c’est que si vous êtes sur touche blanche en bas, vous serez aussi sur touche blanche en haut. Si vous comptez bien, bien sûr. Il faut compter le bon nombre. 1 2 3 4 5, je suis sur la 1, et sur la 5.

Une quinte juste au piano

Et j’ai ma quinte juste à partir de Do. Si je vais à côté, toujours pareil, ça fonctionne. J’ai le même nombre de touches entre.

Il y a une seule quinte qui n’est pas bonne car elle est trop petite.

Je suis obligée de l’agrandir par la droite, c’est la quinte à partir du Si, pour les accords du Si.

La quinte juste à partir du fa

Ou par la gauche ici, c’est la quinte de La dièse ou l’accord de Si bémol. Ça ne s’appellera plus l’accord de Si.

La quinte juste en descendant du fa

Je suis partie exprès pour cette vidéo que de notes naturelles. Mais bien sûr, si cette quinte est juste et que je veux faire Do Dièse, l’accord de Do Dièse avec une quinte, je vais tout décaler sur les touches noires et ça va marcher aussi.

Donc si vous avez par exemple un accord de Mi Bémol à construire, vous vous mettez d’abord sur Mi et vous descendez tout sur les touches noires. Il y aura de toute façon le même nombre de touches au milieu.

Si je veux faire un accord de sol dièse, c’est pareil. Je cherche d’abord la quinte de sol, et je monte sur les touches noires. J’aurai le même nombre de touches.

Prenez bien le temps au départ. Quand vous aurez l’habitude vous le ferez directement.

 

  • Donc vous vous entrainez d’abord pour la tierce, d’abord en vous disant si c’est majeur ou si c’est mineur.
  • Puis après vous essayez de modifier une majeure en mineure ou une mineure en majeure.
  • Et puis après vous vous entrainez sur la quinte. Soyez attentif aux quintes justes.

 

Si vous voulez faire des accords, il vous suffira d’associer les deux.

  • L’accord de Do, parce qu’on les appelle toujours par la basse, c’est Do Mi Sol.
  • L’accord de Fa, je me mets sur Fa, je fais une tierce, puis une quinte. C’est Fa La Do.
  • L’accord de Ré, une tierce, et une quinte. C’est Ré Fa La.

 

La seule chose qui va changer entre tous ces accords-là, bien sûr c’est leur nom à la base, et leur qualification.

Ça c’est un accord majeur parce que la tierce est majeure.

Accord majeur

Ça c’est un accord mineur parce que la tierce est mineure.

Accord mineur au piano

La quinte ne change rien. C’est uniquement la tierce.

 

Voilà en gros vous savez comment construire des accords.

 

Bravo en tout cas d’être arrivé jusque-là. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur le pouce bleu.

Si vous voulez vous abonner, faites-le en dessous de la vidéo, et partagez-la.

 

À bientôt sur le blog !

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :liste des accords et notes musicales, accords music touche naturelles au piano, jouer les avec les accords, les accords de trois son de piano, les accords pour le chanson mat7asebnich sherine, nu look accords de piano

2 réflexions au sujet de « Les accords de trois sons expliqués au piano »

  1. Ping : Les renversements d'accord au piano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *