Comment pratiquer en étant fatigué

 

Cela n’est plus un secret pour personne, pour apprendre à jouer du piano, il faut pratiquer tous les jours. La somme des notions à connaitre, des savoirs-faire et savoirs-jouer est telle qu’elle ne peut s’acquérir sans  jouer régulièrement. Seulement voilà, dans la vraie vie, on a tous ces soirées difficiles après une journée bien chargée. Comment faire pour tenir ses engagements du début, comment garder la motivation ?

 

Buvez un grand verre d’eau plate :

L’hydratation est indispensable au cerveau et au corps. Une extrême fatigue peut parfois venir du manque d’eau. Dans nos vies survoltées, il arrive que nous en oubliions de stopper nos activités pour boire. Nous sommes donc très souvent en déshydratation chronique. A quand remonte votre dernier verre d’eau ? Si vous ne supportez pas l’eau, prenez une infusion légère ou du thé rouge (sans théine).

 

Verre d'eau

 

Prenez 5 grandes respirations :

Asseyez-vous devant votre instrument. Le simple geste de s’y assoir est déjà une première étape. Offrez-vous cinq respirations lentes et profondes, les yeux mi-clos ou fermés, comme vous préférez. Ressentez l’air qui passe dans vos narines. Imaginez que vous humiez une odeur délicieuse de fleur ou de gâteau au chocolat qui sort du four.

 

Fixez-vous un tout petit temps obligatoire de piano :

Décidez d’un temps qui vous semble ridiculement petit par rapport à d’habitude. Ce sera un temps durant lequel vous vous obligerez à rester face au piano. Cela peut être 10 minutes par exemple. Prenez un minuteur pour ne pas avoir à vous inquiéter du temps.

(Il sera bien sûr préférable de trouver un système silencieux. Je ne me vois pas, personnellement, jouer du piano sur fond de tic-tac ! Mais les smartphones ou les montres actuelles remplissent très bien ces conditions.)

Lancez-le sur ce temps et jouez sans réfléchir. Prenez ce qui est disponible de suite sur votre pupitre, ou une autre partition qui est à portée de main. Jouez ou travaillez ce que vous voulez ! Mais obligez-vous à ne pas bouger du piano pendant ce petit temps. Vous vous donnerez le choix à la fin.

Lorsque le minuteur vous signale la fin des 10 minutes, arrêtez-vous et demandez-vous si vous avez envie de continuer ou si vraiment vous n’avez pas l’énergie. Si c’est le cas levez-vous. Vous avez tout de même joué aujourd’hui ! Ce n’est pas rien. Et reposez-vous ce soir hein !!

Si vous avez envie de continuer maintenant, accordez-vous un autre temps pour jouer ou répéter ce que bon vous semble, mais restez raisonnable. Si vous travaillez d’habitude une heure, faites plutôt trois-quart d’heure. Si c’est plutôt 30 minutes, faites 20 minutes. Et ne vous lancez pas sur le passage  ou le morceau le plus difficile du moment.

 

Faites vous plaisir en allant revisiter d’anciens morceaux :

Lors de mon challenge de 30 jours d’une heure de piano par jour, j’ai pris certains jours beaucoup de plaisir à reprendre d’anciens morceaux. Je vous invite à faire de même. Ne négligez pas cette ressource immense pour certains d’entre vous. Bien sûr si c’est la première fois que vous reprenez un morceau, s’il est difficile pour vous et si cela fait des années que vous ne l’avez pas joué, vous pourriez être assez déçus et vous dire qu’il ne reste pas grand chose. Vous n’en ressortirez qu’encore plus fatigués et découragés. Prenez des morceau plutôt faciles.

 

Déchiffrer des morceaux faciles :

Si vous avez la chance d’avoir des partitions qui vous restent de vos débuts, c’est assez simple. Allez à ceux que vous n’avez pas travaillé et déchiffrez-les. Cela permet de vous faire voyager dans différents univers, et de vous entraîner pour une compétence qu’on a bien souvent tendance à négliger, par manque de temps ou d’initiative. Si vous n’avez pas beaucoup de partition, il va falloir en emprunter, en acheter, ou en télécharger sur IMSLP. Vous pouvez également suivre un des liens de cette page sous le titre “Sites de téléchargement de partitions”. Mais ne faites pas cela le jour où vous êtes fatigué !!

 

Improvisez :

Se dégager de toute partition est un bon moyen de se plonger dans les sons que vous produisez et vous re-connecter au plaisir de la musique. C’est que que nous souhaitons tous acquérir en apprenant à jouer du piano : le plaisir. Alors nourrissons-le en jouant ce qui nous passe sous les doigts. Bien sûr, si vous ne savez pas improviser, ce qui est souvent le cas suite à un enseignement classique, c’est une chose difficile que de revenir aux choses simples. Regardez certains enfants qui parfois nous étonnent en “jouant” à faire des sons… Et essayez de les imiter. Imaginez que vous avez 5 ans et que l’on vient de vous offrir un piano ! Ne jugez pas ce qui sort. Essayez !

 

Enfant au piano

Photo de Pleinph’Art

N’oubliez pas de vous reposer :

Malgré tous les bons conseils que je viens d’écrire, si vous ne vous reposez pas bientôt, le piano ne sera bientôt qu’un meuble… Programmez-vous un rappel pour vous coucher tôt ce soir et profitez du weekend pour vous programmer du repos. Pour jouer du piano, et tenir sur la longueur, on ne peut pas négliger trop longtemps de prendre soin de soi et de son corps.

 

Lit

Image Arbre Evolution.

 

J’espère que cet article vous a donné quelques pistes pour gérer la pratique du piano les jours de fatigue. Et si vous voulez savoir comment concrètement je m’y prends pour pratiquer moi-même, allez lire quelques articles de mon challenge de 30 jours d’une heure de piano par jour.

8 réflexions au sujet de « Comment pratiquer en étant fatigué »

  1. Ping : Comment trouver la meilleur position au piano

  2. on dirait que cet article a été écrit pour moi!!! merci pour les conseils, c’est tellement bon d’avoir quand même joué après coup! c’est comme pour tout, le tout c’est de s’y mettre!

  3. Très bons trucs M-C!

    Perso, j’ai de la difficulté à mettre le piano dans mon horaire de blogging, travail, cosplay, et lecture. Mais finalement, je me suis rendu compte que je jouais mieux le soir! Donc, je me donne 30 minutes facilement avant de faire du Reiki et aller au dodo! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *