Jour 21 : Déchiffrage

Cet article fait partie de la série Jouer du piano tous les jours pendant 30 jours.

 

Dimanche 11 septembre 2016.

 

Aujourd’hui c’est dimanche. Je sors de deux heures de répétition pour un concert dimanche prochain. Je suis un peu “lessivée”, et je n’ai pas envie de travailler. Je préfère faire du déchiffrage.

 

2016 09 11

J’ai beaucoup de partitions et je prends rarement le temps de les ouvrir au hasard. C’est le jour idéal pour le faire. D’autant plus que cela fait maintenant 21 jours de challenge. J’ai besoin d’un petit peu de nouveautés. Ça m’a fait vraiment du bien. Je me suis promené dans différents univers. En passant du jazz à la bossa nova, de la musique de film à la variété et de Bach à Gabriel Fauré. On ne peut pas dire que je sois reposée après, mais je me suis vraiment changé les idées. Un petit voyage d’une heure sans sortir de chez moi.

Le déchiffrage est une activité de détente qu’on oublie de faire régulièrement. A condition bien sûr d’être à l’aise et habitué à en faire. Il est l’équivalent de la lecture pour la pensée. Il ouvre à des univers variés. Il donne des idées, de l’inspiration. Il entraine le regard à voir l’essentiel, à avancer, à voir large.

Si vous avez la possibilité d’emprunter des partitions à votre bibliothèque municipale, ou votre école de musique, je vous invite à le faire. Internet est également une merveilleuse source de découverte.

Mais peut-être que vous n’aimez pas ça… Ou que vous avez vraiment des difficultés à déchiffrer… Que vous croyez ne pas être doué pour ça.

Dites-le moi dans les commentaires !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *