Archives

Apprendre le piano par les chansons, interview de Cécile Emery

Les deux volume de la méthode Apprendre le piano par les chansons

La méthode Apprendre le piano par les chansons, en deux volumes

Voici une interview réalisée au salon Musicora 2017 de Cécile Emery, co-hauteur de la méthode Apprendre le piano par les chansons.

Cette méthode est particulièrement intéressante pour former l’oreille harmonique, apprendre à accompagner des chansons et se former globalement sur la musique tout en apprenant le piano. Elle est extrêmement complète sur les différents aspects musicaux et se base sur un répertoire très varié, allant de la musique de film à Schumann, en passant par la variété ou les chansons de répertoire traditionnel français et populaire. Elle s’adresse aux enfants (à côté de la méthode traditionnelle), ainsi qu’aux adultes débutants (ou reprenant) le piano et souhaitant se former musicalement sur des bases solides.

Je vous laisse découvrir…

Transcription la texte de la vidéo :

Marie-Cécile

Bonjour Cécile.

Cécile Emery

Bonjour.

Marie-Cécile

Je voulais vous parler aujourd’hui parce que j’ai découvert dernièrement par le groupe Facebook « L’art d’enseigner le piano », votre méthode qui s’appelle « Apprendre à jouer du piano par les chansons ».

Ça m’intéressait beaucoup de vous rencontrer parce que c’est vrai que je regrette souvent que les élèves n’aient pas d’oreille, ne chantent pas intérieurement quand ils jouent, donc le titre m’a interpelé. Voilà.

Donc vous êtes Cécile Emery, et professeur de piano ?

Cécile Emery

Je suis professeur de piano au conservatoire d’Amiens depuis de nombreuses années. Et depuis disons une dizaine d’années, je travaille en collaboration avec Bruno Puren. Nous avons rencontré un jury de DE, c’était une bonne occasion de parler de pédagogie. Et depuis ce moment-là nous avons animé des stages ensemble. Et petit à petit une idée est venue de faire une méthode en commun parce que lui est professeur d’accompagnement, et moi de piano.

Marie-Cécile

D’accord.

Cécile Emery

Nous avons joint nos efforts pour faire une méthode piano et accompagnement. C’est-à-dire que l’un des objectifs c’est d’apprendre à jouer du piano, mais pour s’accompagner, pour s’accompagner lorsqu’on chante, pour accompagner un autre instrument également. Ne pas rester tout seul dans son instrument.

Et puis petite à petit, cette organisation autour des chansons a fait qu’on a monté toute une pédagogie progressive où on inclut la technique de piano mais aussi le travail de l’oreille. On travaille beaucoup avec la transposition. On apprend assez rapidement l’improvisation.

C’est une méthode globale de formation musicale et piano.

Marie-Cécile

D’accord. Il y a combien de volumes ?

Cécile Emery

Il y a actuellement 2 volumes.

Un volume « Apprendre le Piano par les chansons & leur accompagnement Volume 1 », volume bleu, qui correspond aux 4 premières années de piano à peu près. Il couvre le premier cycle des conservatoires.  C’est un ouvrage qui correspond aussi aux recommençants adultes qui, grâce au site internet, peuvent avoir les exercices et compléments d’informations qu’ils ne trouveront peut-être pas dans la méthode.

Un second volume « Apprendre le Piano par les chansons & leur accompagnement Volume 2 », volume orange, à partir de la 5ème année qui correspond au milieu 2ème cycle et 3ème cycle.

Donc c’est pour les enfants et c’est pour les adultes aussi.

Marie-Cécile

Donc le site internet c’est https://apprendrelepianoparleschansons.com.

C’est aux éditions Fortin-Armiane.

Cécile Emery

C’est ça. Éditeur de chansons, de chansons françaises mais également de pédagogie, de violoncelles… Voilà ils ont 2 registres.

Donc nous on était à la jonction entre la pédagogie et les chansons.

Marie-Cécile

Comment vous ait venu l’idée de cette méthode ?

Cécile Emery

Petit à petit je me suis aperçue que les élèves, comme vous l’avez dit tout à l’heure très justement, n’entendent pas assez ce qu’ils jouent, n’anticipent pas assez ce qu’ils vont jouer. Et je pense que l’éducation de l’oreille c’est une chose absolument primordiale dans l’éducation musicale, dans l’éducation pour le piano, la guitare, tout instrument. Il faut débloquer cette oreille, il faut entendre ce qu’on va jouer avant de le jouer.

C’est « avant de jouer c’est bien d’entendre jouer ». Ça ça me semble très important. C’est parti de ça.

On va développer les 2 lignes.

La mélodie. On la mémorise.

La ligne verticale. L’harmonie. À reconnaitre la couleur, les accords, aussi travailler la polyphonie, qui est une difficulté du piano.

Au cours des 10 chapitres de la méthode on aborde à peu près tous les sujets, les thèmes techniques, les façons de jouer.

Les mains ensembles, l’initiation à la polyphonie, la phase musicale, le jeu essencifie, les accords, le jeu rebondissant, les appuis, appuis et allègements, l’indépendance des mains, la polyphonie, le piano rythmé, et les déplacements. À chaque fois on met une thématique par chapitre.

Marie-Cécile

D’accord, tout ça sur le premier volume hein ?

Cécile Emery

Tout ça sur le premier volume.

Marie-Cécile

Donc il y a 2 volumes, mais j’ai cru comprendre qu’il y a du projet.

Cécile Emery

Nous avons un projet oui de volume intermédiaire. Je ne sais pas encore comment nous l’appellerons. Sans doute « Manuel pratique à l’usage ».

Alors là ce sera très ciblé, début de 2ème cycle, pour donner les clés d’organisation de travail, de méthode de travail, comment déchiffrer, comment accompagner une mélodie, comment s’organiser pour travailler. Enfin des choses très très concrètes mais toujours à base de chansons et d’exercices techniques.

On mélange toujours les 2.

Le répertoire, les chansons, les musiques de films aussi. Tous les styles.

Et puis le répertoire classique puisque le but c’est quand même d’amener les enfants et les élèves en général vers la grande musique, comme Schubert.

Marie-Cécile

Au niveau des âges vous l’avez dit vous l’avez dit tout à l’heure, cette méthode peut s’adresser à des enfants, à des petits, ou même des adultes.

Cécile Emery

Oui, moi je commence avec pour mes élèves de 6-7 ans. Comme c’est une méthode qui est assez dense puisque le cahier couvre 4 années, il faut intercaler d’autres morceaux, d’autres petites partitions, le professeur est libre de garder tout à fait ses méthodes habituelles, que ce soit la méthode rose ou une autre, et de l’intercaler au milieu du chapitre. C’est là le bien nécessaire.

Marie-Cécile

Donc là pour une formation vraiment complète. Ce n’est pas qu’une méthode de piano. C’est une méthode aussi, d’après ce que je comprends, globale, de formation musicale globale.

Cécile Emery

Voilà. C’est une nouvelle façon d’appréhender la musique qui semble assez importante je trouve à l’heure actuelle, où les enfants viennent au piano pour pouvoir jouer des choses qu’ils ont entendu à la radio ou sur internet, donc ils ont besoin d’avoir cette formation de l’harmonie et de l’oreille.

Marie-Cécile

Oui bien sûr. Donc au niveau de la progression le volume 1 est pour tout ce qui est du 1er cycle, et volume 2 plutôt à partir de la 5ème année voire plus.

Cécile Emery

Oui voire 3ème cycle. Moi je fais souvent travailler avec 3ème cycle. Après on pioche un peu à droite et à gauche. On prend suivant les thèmes qu’on veut aborder.

Si on a envie de travailler par exemple sur un chapitre un petit peu pointu, on va directement au chapitre 5. Si on veut travailler la polyphonie, là j’ai mis un exercice à chanter à 3 élèves différents. Et on peut le faire 1 au piano, 2 autres qui chantent, ou inverser.

C’est une façon aussi de travailler la pédagogie de groupe, qu’on peut travailler avec une classe de 15 élèves.

Marie-Cécile

Voilà c’est ce que vous m’avez dit tout à l’heure c’est possible effectivement de travailler à plusieurs.

Cécile Emery

Oui voilà. Un qui chante, ou même qui joue au violon, pendant que l’autre joue. C’est une méthode qui donne des idées aux professeurs.

Marie-Cécile

Oui, pour faire le lien entre les classes éventuellement dans les écoles de musique.

Cécile Emery

Absolument.

Marie-Cécile

Ça c’est un bon moyen parce que des fois on ne sait pas trop quoi faire pour intégrer les autres instrumentistes.

Est-ce que ça peut être travaillé par quelqu’un qui est sans professeur ou est-ce que ce n’est pas trop conseillé ?

Cécile Emery

Avec un adulte qui veut commencer tout seul oui. Je crois que c’est possible avec l’aide du site. Il peut aller compléter son enseignement sur le site par les exercices, par les conseils. On a mis beaucoup de conseils de travail, d’organisation.

Donc là je crois que c’est tout à fait possible. Il y a même des exercices de lecture de notes pour ceux qui prennent à la base.

Pour un enfant de 7-8 ans je crois que le professeur est indispensable.

Marie-Cécile

Et oui. On est d’accord. Donc au niveau du répertoire il y a un peu de tout d’après ce que j’ai vu.

Cécile Emery

Alors il y a un peu de tout. Si je prends le 1er volume on passe de Adèle à Bach, en passant par Bartók, Led Zeppelin, Harry Potter, musiques de films, Les choristes, Titanic, Chostakovitch…

Marie-Cécile

C’est vraiment très très varié. Films, variétés.

Cécile Emery

Mais on a à chaque fois cherché des belles chansons, des beaux textes. On n’a pas pris des choses qui ne nous plaisaient pas. C’est notre avis, ça ne peut pas plaire à tout le monde, mais ce sont des choses qu’on a vraiment choisies.

Marie-Cécile

Les notions solfégiques elles sont expliquées ?

Cécile Emery

Alors les notions solfégiques sont expliquées au début.

Il y a 2 pages qui s’appellent « La musique » et « Le corps et l’esprit ».

Le corps à gauche et l’esprit à droite.

Sur la page de gauche, avec quelques exercices de bases, de techniques.

Et puis sur la page de droite, l’esprit : les transpositions, les tons, demi tons, très symboliques, mais l’élève peut se référer à ces 2 pages du début à tout moment.

Ce sont les mêmes mots qui seront employés par la suite.

Marie-Cécile

Est-ce qu’il y a aussi des exercices techniques ?

Cécile Emery

Alors à chaque chapitre il y a des exercices techniques. On commence toujours l’exercice partout. Pour apprendre à faire un petit peu tout ce qu’il faut savoir faire au piano. Au début c’est très simple.

Jeu déplié, jeu détaché, savoir se déplacer, bouger son pouce d’une note sur l’autre.

À chaque chapitre on a un exercice qui correspond. Là le chapitre 2 ce sont « Les mains ensembles ». On va avoir des exercices d’appui. Sentir le poids du bras au bout de ses doigts. Et puis on a des exercices très basiques de 5 doigts. Des exercices digitaux.

Marie-Cécile

Très bien. On peut se la procurer où ?

Cécile Emery

On peut se la procurer dans tous les magasins de musique. À Paris il y en a dans à peu près tous les magasins de musique, et en province ça commence bien. On peut se la procurer chez l’éditeur également sur www.armiane.fr.

On peut aussi se la procurer sur le site de la méthode https://apprendrelepianoparleschansons.com/.

Marie-Cécile

D’accord. Et bien merci beaucoup Cécile Emery.

Cécile Emery

De rien.

Marie-Cécile

On rappelle aussi que c’est Bruno Puren qui est professeur au conservatoire du Mans, qui vous a aidé dans la création de cette méthode.

Merci beaucoup !

Cécile Emery

Merci à vous.

Marie-Cécile

Au revoir.

Merci à Cécile Emery pour sa gentillesse et le temps qu’elle nous a consacré.

Interview de Nathalie Béra-Tagrine sur sa méthode de piano

Le 22 avril 2017, j’ai eu l’immense honneur de pouvoir interviewer Nathalie Bera-Tagrine dans son studio de musique à Paris. Les informations que vous allez trouver dans cette vidéo sont extrêmement précieuses pour les professeurs qui utilisent sa méthode de piano, la méthode Tagrine, aux éditions Van de Velde. Une mine de petites perles pédagogique ! Prenez le temps !

Si vous êtes apprentis pianiste ou parent de petit pianiste, vous pouvez aussi y trouver des informations utiles, mais cette vidéo s’adresse plutôt à des enseignants.

La durée d’1h30 suppose que vous preniez le temps, avec l’ouvrage sous les yeux éventuellement… Les minutages ci-dessous vous permettront de l’écouter en plusieurs fois. Bonne découverte !

Vous pouvez aussi aller lire mon article sur la méthode Tagrine.

Pour être tenu au courant d’autres interviews de ce type ou tout autre contenu intéressant pour les enseignants, inscrivez-vous à la newsletter en bas de cette page.

Détail de ce que vous pouvez trouver dans la vidéo :

Le volume 1 n’étant pas en ma possession en ce moment, je n’ai pu mettre les numéros des pages que pour le volume 2.

Présentation générale :

Jusqu’à 08:19 Nathalie BT présente son parcours

08:20 Genèse et présentation de la méthode Tagrine (éditions Van de Velde)

12:20 Présentation des Pièces récréatives (éditions Van de Velde)

Volume 1 et divagations pédagogiques :

13:40 Présentation du Volume 1 de la méthode Tagrine, les premiers morceaux en mains alternées.

19:20 Valse de l’Elegant Chat (4 mains)

20:00 Présentation des Exercices Tagrine de la p.17, exercices de tenue, levées, legato, tenue de la main

27:38 enseignement, composition,

30:04 équilibre prof-concertiste, enseignement et développement pianistique personnel.

33:40 retour à la méthode, comment prendre les premiers morceaux.

34:45 Les mains ensemble avec La rencontre.

39:15 alterner la méthode avec quoi ?

40:50 exercice

44:00 passage du pouce. Par dessus, ou par dessous

48:35 Hommage à Bach.

51:50 compter

Volume 2 :

54:15 Volume 2

55:20 Chat nostalgique p.31

57:10 Lier les accords entre eux (toujours sur le Chat Nostalgique)

58:55 Les doubles croches p.39

59:10 Câlineries p.43

59:40 Le Défilé p.45

01:00:00 Polichinelle p.47 et Trois jeunes tambours p.49

1:01:00 Piano Bar p.56

01:02:00 Auprès de ma blonde p.60

01:02:00 L’épopée  p.63

01:04:08 l’Exilé p.66

01:06:55 les deux voix, Meunier tu dors p.74

01:07:40 Nostalgie p.77

01:08:40 Poliouchka Poli p.82

01:09:15 Là-haut sur la montagne p.86

01:09:23 Nuits de Moscou p.89

01:09:55 Le chat est énervé p.92 (Toccatina de Tchaïkovski)

01:11:15 Cours de danse p.97

01:12:14 Combien de temps pour la méthode ?

01:13:20 Les heures du matin de Czerny (n°5 sur les trilles)

01:14:55 le 3 pour 2 p.98

01:14:40 Souvenir d’enfance p.101 les arpèges (référence à Schuman)

01:20:02 Grande Valse p.104

01:21:15 Les Danseurs russes p.108

01:21:47 Sicilienne p.112

01:23:02 le Cat’s p.116

01:23:41 Katioucha p.120

01:24:00 Hommage à Mozart p.124

01:25:10 L’orage p.129

01:25:22 Le temps des fleurs p.133

Des cours de piano en ligne de grande qualité

Le site Je joue du piano

 

J’ai la grande chance d’avoir été contactée dernièrement par Mathieu Papadiamandis, le fondateur du site jejouedupiano.com. Il m’a proposé d’avoir accès à ses cours en vidéo afin de me faire ma propre idée du contenu que l’on y trouve. Je l’en remercie chaleureusement. Après quelques semaines d’exploration, je suis donc très heureuse de pouvoir vous parler de ce site en connaissance de cause. J’avoue avoir été impressionnée par la qualité du service proposé par ce site.

 

Pour les avancés comme pour les complets débutants :

Si vous n’avez jamais touché un piano de votre vie, la série “Commencer le piano” (voir Anne-Lise Gastaldi plus bas) vous est dédiée. Une progression adaptée et pas à pas avec de très bons conseils. Les vidéos sont présentés comme un cours à un débutant. Et ça n’a rien de virtuel, puisse que l’élève est une personne réelle. Il s’appelle Simon et qu’il est très appliqué et attentif ! A vous de faire pareil !

Vous pourriez vous demander s’il s’agit réellement d’un débutant, ou s’il joue la comédie. Je peux vous affirmer que vu son comportement et les maladresses qu’il commet parfois, soit c’est un très bon comédien, soit c’est véritablement quelqu’un qui n’a jamais touché un piano. Cette série présente l’avantage que vous pouvez vous identifier à ce Simon et vous sentir moins seul…

 

Cours débutant piano

 

Mais si vous savez déjà bien manier l’instrument, ce site est une mine d’or également pour vous. En effet, de nombreux conseils sont donnés sur des techniques et des difficultés d’un niveau intermédiaire, voir très avancé. J’ai moi-même appris deux ou trois choses bien intéressantes… Je pense que tout professeur aurait intérêt à y faire un tour une fois dans sa vie ! Les œuvres du niveau avancé font partie du grand répertoire du piano.

 

Les professeurs :

Une liste impressionnante de grands nom de l’école française de piano compose l’effectif du site.

  • Marie-Joseph Jude. C’est assurément celle qui a fait au jour d’aujourd’hui le plus de vidéos. Pas moins de 150 cours au jour ou je vous parle, dont les séries “Les bases de la technique” et “La technique du piano”, où elle prend une par une les difficultés techniques du piano, des bases jusqu’à la virtuosité. Mais des œuvres précises sont également dans ses programmes, comme par exemple Espana op.165 n°1 d’Albeniz, des inventions de Bach ou l’étude op.25 n’’°1 de Chopin.
  • Jean-Marc Luisada. Une trentaine de cours sur des œuvres telle que La lettre à Elise ou la Sonate au Clair de Lune de Beethoven et La marche turque de Mozart. Une série de vidéos présentant des exercices techniques également.
  • Anne-lise Gastaldi s’occupe tout particulièrement entre autre des débutants au piano et passe en revue toutes les bases dans une série appelée “Commencer le piano”.
  • Jacques Rouvier. Une quarantaine de cours sur des œuvres du grand répertoire comme par exemple Pavane pour une infante défunte ou Jeux d’eau de Ravel, Clair de Lune de Debussy ou la Gymnopédie n°1 de Satie.
  • Laurent Cabasso. Une vingtaine de cours sur des œuvres comme par exemple le concerto n°13 K.415 de Mozart, et Voiles (prélude du premier livre) de Debussy.
  • Bruno Rigutto. Des œuvres de répertoire comme Capricho Catalan d’Albeniz, la Valse en la mineur B.150 de Chopin ou L’étude op.2 n°1 de Scriabine. On pourra aussi trouver ici deux œuvres de musique de chambre !
  • François Chaplin, mon dernier professeur de piano au CRR de Versailles, et qui m’a beaucoup appris. Ses cours sont d’une grande finesse. Quelques jolies découvertes comme Esquisse op.63 n°1 d’Alkan ou To the moon de Macdowel.
  • Michel Beroff. Le célèbre pianiste français nous offre quelques œuvres du grand répertoire, essentiellement des préludes de Debussy, comme par exemple Brouillards ou Les fées sont d’exquises danseuses.

Professeur jejouedupiano

 

Des facilités :

Trois possibilité de choisir son cours.

  • Par professeur, si l’un d’entre eux vous intéresse tout particulièrement.
  • Par titre d’œuvre, afin de trouver celle que vous voulez absolument jouer.
  • Par niveau de difficulté. Il est difficile pour beaucoup d’autodidactes de savoir choisir un morceau adapté à leur niveau. Toutes les œuvres sont pour cela classées dans quatre catégories : débutant, intermédiaire et avancé. Et dans la liste des œuvres, le niveau de difficulté est indiqué encore plus précisément par un indice allant de 1 à 10. Si le titre ne vous dit rien, chaque morceau peut s’écouter directement de la liste par simple clic. C’est pas beau ça ?
  • Par compositeur, si vous en avez un fétiche !

Beaucoup de choses ont été pensée pour facilité la tache à l’élève. Dans la plupart des cours, vous pouvez télécharger la partition en PDF et l’imprimer chez vous. Vous avez également parfois un autre fichier avec des doigtés ajoutés par le professeur, ce qui vous permet d’avoir la possibilité de les essayer et de les recopier sur votre partition s’ils vous conviennent.

Petit rappel au sujet des doigtés : essayez toujours les doigtés proposés et travaillez-les quelques temps avant de les rejeter. Il n’est pas rare qu’ils paraissent farfelus au début, mais finalement bien utiles après les avoir pratiqué un peu. Certains doigtés sont des formules réutilisables dans bien des morceaux et pratiquées par de nombreux pianistes professionnels. Faites leur confiance, car ils savent ce qu’ils font. Ce sont de petits bijoux d’ingéniosité et de savoir faire. On peut les réutiliser dans différents cas de figure. Ce sont des “tours de main” qu’il faudra de toute façon mettre dans votre bagage pianistique… Alors essayez-les plusieurs jours ! Vous déciderez seulement ensuite s’il vous conviennent ou non.

 

jejouedupiano

 

Un retour sur son travail :

On pourrait croire, puisse qu’il s’agit de cours en ligne, qu’il n’y a aucune possibilité de savoir si ce que l’on fait est bon. Et bien Mathieu Papadiamandis à pensé également à cela. Il propose de se filmer et de poster la vidéo sur le site partenaire parlonspiano.com.

Ce site est d’ailleurs un excellent moyen de se sentir moins isolé dans sa pratique. Vous y trouverez :

  • Des forums.
  • Des petites annonces pour l’achat/vente d’un piano ou des cours de piano.
  • Des lieux pour pouvoir jouer du piano un peu partout en France.
  • Des liens vers une sélection de blogs.
  • Des news sur le piano.
  • Des partitions libres de droit et donc en téléchargement libre.

Mais revenons à ce qui nous intéresse ici. Vous pouvez donc vous filmer au piano et envoyer la vidéo sur le forum dédié aux abonnés de jejouedupiano.com. Vous recevrez le feed-back dans les jours qui suivent d’un membre du site, très détaillé et personnalisé cette fois-ci.

Envoyer vos vidéos

Mais je vous entends déjà dire : “oui mais moi je ne sais pas comment me filmer et envoyer ça sur internet” ou alors “j’ai peur de me retrouver sur internet”. Sachez que vous êtes guidés dans toutes les étapes techniques par l’aide prévue pour cela et que le site n’est accessible qu’aux abonnés. Il faut montrer patte blanche avant d’y rentrer et de nombreux modérateurs surveillent en permanence ce qui s’y dit !!

Bref ! vous ne serez pas seul dans votre apprentissage et croyez-moi, c’est particulièrement indispensable sur ce chemin semé d’embuches et de déserts arides que représente l’apprentissage du piano.

 

Les tarifs :

A ce niveau là, l’offre est tout à fait raisonnable !

 

L’abonnement mensuel est de 24 à 29€/mois

L’abonnement pour 6 mois à 145€

L’abonnement annuel de 199€ pour la première année, avec une tablette offerte.

Pour vous donner un élément de comparaison, un cours privé avec un professeur qualifié oscille entre 30€ et 50€. En général on prend des cours une fois par semaine, soit à peu près une trentaine de cours l’année (si on ne compte pas les vacances scolaires). Ce qui revient entre 900€ et 1500€.

Cela vous permet donc d’avoir accès à de très grands professeurs de piano, pour un prix tout à fait modeste par rapport à ce que vous paieriez en présentiel.

 

Les petits plus :

Mais jejouedupiano.com ne propose pas uniquement des cours de piano. On peut également y trouver des cours sur…

  • Des œuvres de musique de chambre où le piano tient une place importante, comme le quintette op.81 de Dvorák, ou la sonate pour piano et violon de César Franck.
  • Des quatre-mains également comme La Poupée de Georges Bizet. Vous avez accès dans ce cas à l’accompagnement pour pouvoir vous entraîner en condition réelle.
  • Et si vous débutez et que vous vous rendez compte que vous avez vraiment besoin de travailler le solfège (sachez que ce mot n’est plus employé dans les écoles de musique, on emploie plutôt celui de Formation Musicale, dans le soucis d’élargir la pédagogie à quelque chose de plus global que la simple lecture de note et de rythme), vous avez aussi la possibilité d’accéder à des cours en vidéo. Ce format rend l’apprentissage beaucoup plus facile et agréable à suivre. Des quizz vous permettrons de tester vos connaissances après chaque cours.

cours de solfège

Mais ce n’est pas tout !

  • Pour certains cours, la partition est offerte. Partition intégrale, et extrait de partitions annotées qui résument le cours. Vous avez également accès à un fichier MIDI.
  • Le Mag du piano : Des interviews, entretiens et vidéos de grands pianistes, des documents et archives sur le piano et les pianistes et des conseils pour acheter et entretenir son piano.

 

 

Mais on ne peut pas apprendre le piano par internet !…

C’est vrai ! Vous ne pourrez pas complètement apprendre le piano sur un site internet. Et je vous recommande fortement, dès que vous en ressentirez le besoin et que vous en aurez les ressources temporelles et financières, de chercher un professeur de piano près de chez vous afin d’avoir un retour personnalisé et un rendez-vous régulier qui vous challenge.

Cependant, vous aurez à ce moment là accumulé déjà beaucoup de connaissances et énormément dégrossi le terrain de votre apprentissage ! Vous aurez acquis des habitudes de travail qui permettra à votre professeur de se concentrer sur l’essentiel : la musique. Je pense qu’internet est un excellent moyen de faire passer les connaissances en faisant gagner beaucoup de temps (et donc de l’argent) dans les cours en présentiel. Vous pouvez écouter, réécouter autant de fois que vous le souhaitez les cours sans déranger personne, ce qui fait gagner du temps et de l’effort au professeur, et vous n’avez pas la pression vous-même de comprendre et d’intégrer rapidement ce qui est dit sous peine de payer encore plus de cours. Pour moi, tout le monde y gagne…

 

Pour terminer, voici un résumé des avantages et inconvénients de l’enseignement du piano sur ce site :

Avantages :

  • Possibilité de suivre les cours à votre rythme et à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Liberté totale de travail.
  • Les partitions sont souvent fournies en PDF vierge, ou même doigtées par le professeur.
  • Vous pouvez écouter la plupart des œuvres et même les voir jouées pour certaines.
  • Vous pouvez suivre les cours à partir de votre Ipad, Iphone ou tablette tactile Android. Cela permet de les visionner où que l’on se trouve (à condition bien sûr d’avoir accès à internet) et même du pupitre de votre piano pour appliquer immédiatement les consignes.
  • Aucune attente particulière de la part d’un professeur. Pas de pression.
  • Accès à l’enseignement et la vision de plusieurs professeurs. Possibilité de repérer ce qui est commun entre tous et ce qui diffère. Permet de voir ce qui est relatif aux personnes et ce qui est en revanche commun à tous, donc indispensable.

Inconvénients :

  • Vous n’avez aucune contrainte temporelle pour arriver à un résultat. Et tout le monde sait qu’il y a dans ce cas une fort risque de procrastination et de non application des conseils. Le cours régulier à une heure précise et fixée chaque semaine est un moyen de vous motiver à avancer malgré vos baisses de régime.
  • Vous risquez parfois de faire des erreurs de compréhension et de partir dans une mauvaise direction. Rien ne pourra remplacer la qualité d’une présence humaine d’un professionnel à vos cotés…

 

J’espère que cet article vous aura intéressé et renseigné suffisamment sur les possibilité de ce site. N’hésitez pas à me poser des questions s’il vous en reste dans les commentaires ci-dessous.

Si vous souhaitez en savoir plus ou vous inscrire, cliquez ici ou sur l’image ci-dessous.

je-joue-du-piano

Avertissement : Par soucis de transparence, je vous informe que pour tout abonnement sur ce site en passant par les liens ci-dessus, je recevrai une commission qui n’augmentera en rien pour vous le prix d’achat des cours.

Une excellente méthode de déchiffrage pour le piano

 

Comme promis dans mon article sur comment améliorer votre déchiffrage au piano, voici une méthode très adaptée pour travailler le déchiffrage. Si vous n’avez pas lu cet article, je vous conseille de le faire avant de lire la suite en cliquant ici .

 

Improve your sight-reading de Paul Harris :

Editions Faber Music

Sight Reading vrac

 

Dans son introduction et tout au long des pages, l’auteur insiste sur l’importance de comprendre d’abord la pièce avant de la jouer. Il est en effet important de se rappeler régulièrement que la compréhension précède le jeu. Nous sommes parfois tellement emportés par notre enthousiasme que nous fonçons tête baissée, les mains sur le clavier pour jouer le morceau, pour nous rendre compte trop tard que nous ne sommes pas dans la bonne tonalité, ou le bon caractère rythmique. C’est frustrant de faire ce travail préparatoire, je sais !! Grrr ! on voudrait entendre le morceau tout de suite ! Mais c’est juste une satisfaction reportée de quelques petites secondes. En général 30 secondes suffisent. C’est supportable quand même Clignement d'œil

 

Une progression pas à pas :

La méthode est répartie en huit volumes (plus un préparatoire rouge) à un prix tout à fait raisonnable (de 6€ à 9€ selon) et couvre toutes les difficultés majeures du déchiffrage. Les premiers volumes sont abordables dès les premiers jours d’apprentissage du piano et sont de progression très douce. Si vous avez déjà un bagage pianistique (avec travail sur partition) et que vous ne savez pas par quel volume commencer, prenez le marron clair (3). Dans le cas où il serait trop difficile, vous vous rabattrez sur le vert (2) et garderez l’autre pour après. Ne négligez pas de reprendre les bases !

 

Improve your sight-reading!

 

Le volume 1 est uniquement en mains alternées, c’est pour dire comme il peut se commencer dès les débuts. Alors foncez sans complexes, car c’est comme beaucoup de choses, avec un travail progressif on arrive à tout. Il n’y a pas de fatalité à être un mauvais lecteur !

Voici les deux premières pages du volume 1

Sight-Reading-Déchiffrage volume 1 début

et les deux dernières

Siht Reading volume 1 fin

Des morceaux courts :

L’avantage est que chaque exercice ou petit morceau est très court. Entre une ligne pour les premiers volumes à trois pour les plus avancés. Cela permet de voir en un minimum de temps plusieurs types de caractère de morceau. Plus on avance dans les cahiers, plus les styles se diversifient et ce sont de véritables petites pièces intéressantes.

Ici une double page du volume 6 :

Sight reading volume 6

Toutes les tonalités et les rythmes un par un :

Chaque étape comporte quatre pages et font travailler une tonalité associée à une cellule rythmique spécifique. On y trouve toujours la même structure :

  1. Les exercices de rythmes : Il s’agit d’exercices de polyrythmie. Si vous avez lu mon article sur le déchiffrage au piano, vous savez à quel point ces exercices me tiennent à cœur.
  2. Les exercices mélodiques : ici se rajoutent des notes sur les mêmes rythmes que travaillés précédemment, mais avec des notes et des ponctuations. Mais il faudra d’abord les travailler en rythmique pure et préparer les positions de mains, doigtés et vérifier qu’on a vu tous les signes qui se rajoutent aux notes.
  3. Les pièces préparées : Des questions précèdent chacun de ces exercices pour montrer quelle est la démarche de préparation que l’on doit avoir en déchiffrage. C’est d’un anglais assez simple, mais pour vous aider à les comprendre, j’ai créé une page de termes anglais spécifiques à la musique et au piano dans le menu du blog.
  4. Les “solo”, de véritables micro-morceaux : On arrive dans cette section à l’aboutissement et la récompense des efforts précédents. Comme je le disais plus haut certains petits morceaux sont vraiment sympathiques et gratifiants. Il ne faudra cependant pas oublier le petit temps de préparation hein !

 

Deux volumes de déchiffrage en quatre-mains :

Pratiquer le déchiffrage dès le début avec d’autres musiciens est un des meilleurs moyens de progresser dans cette compétence et plus particulièrement dans la régularité de la pulsation et du jeu qui avance quoi qu’il arrive. Il existe dans cette série deux volumes adaptés aux débutants (en format paysage) pour s’exercer à cela en duo avec son professeur, un ami ou un proche de niveau moyen.

 

Sight Reading duets

 

Les règles d’or du déchiffrage au piano :

Afin que l’anglais ne soit pas un problème pour vous dans cette méthode, je vous traduis ci-dessous un texte important. A la fin de chaque cahier sont écrites des “règles d’or” qui me semblent particulièrement fondamentales en effet ! Les remarques entre parenthèses sont de moi pour vous aider à comprendre de quoi il s’agit. Cliquez (clic droit et enregistrez sous) ici pour imprimer ces règles d’or et pouvoir les consulter durant votre travail de déchiffrage.

 

Une check-list du lecteur :

Avant de commencer à jouer une pièce “à vue”, toujours examiner ce qui suit :

  1. Regardez les chiffres indicateurs de mesure et décider comment compter la pièce (à 2, 3 ou 4 temps, à la noire, ou à la blanche par exemple).
  2. Regardez la tonalité (l’armure et trouver la tonalité) et repérez les notes les plus hautes et les plus basses.
  3. Relevez les motifs particuliers (pattern n’a pas de traduction directe en français) spécialement ceux qui sont construits sur des gammes et des arpèges.
  4. Vérifiez les doigtés et les positions de chaque main.
  5. Remarquez chaque signe (tout ce qui est écrit en dehors les notes) qui pourraient vous aider à transmettre le caractère.
  6. Comptez au moins deux mesures avant de démarrer.

 

Pendant la lecture à vue d’un morceau :

  1. Gardez la sensation de la pulsation.
  2. Gardez toujours un tempo stable.
  3. Ignorez les erreurs.
  4. Regardez en avance-au minimum la prochaine note.
  5. Gardez vos mains en position sur le clavier.
  6. Jouez musicalement, essayez toujours de traduire le caractère de la musique.

Regardez chaque pièce pendant 30 secondes et essayez de sentir (d’entendre) qu’est-ce que vous comprenez de ce que vous voyez (exactement comme quand vous lisez ces mots).

Ne commencez pas tant que vous ne pensez pas pouvoir jouer la pièce avec précision.

 

Micro-Gammes :

Si vous ne connaissez pas encore bien les gammes (les tonalités), uniquement les cinq premières notes ou même les trois premières iront très bien. Ces deux motifs vous donneront une bonne sensation de la tonalité.

(dans l’exemple ci-dessous, nous sommes en do Majeur, donc nous partons du do, mais si vous êtes en fa partez du fa en respectant le si bémol écrit à l’armure etc…)

Micro gamme cinq doigts

Mini gamme trois doigts

Cliquez droit et enregistrez sous sur ce lien pour les imprimer et les consultez lors de votre travail au piano.

Si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux ! Merci d’avance pour votre aide précieuse !

Joyeux déchiffrage !

“Good luck and happy sight-reading!” Paul Harris

Pour acheter le volume 1 sur Amazon cliquez ici.

Recherches utilisées pour trouver cet article :piano apprendre lecture a vue pdf

Lire la musique en un clin d’oeil

 

Une méthode de lecture de note d’Alain Stoffen, particulièrement adaptée pour les pianistes, mais également pour les harpistes, les accordéonistes, les organistes, les clavecinistes et tout instrument utilisant la clé de sol et/ou de fa.

 

Lire la musique en un clin d'oeil

Alain Stoffen est professeur de piano et le créateur du très bon jeu Drôle de Notes dont je vous ai déjà parlé sur ce blog. C’est un passionné de pédagogie qui recherche inlassablement de nouvelles idées pour aider ses élèves à rentrer dans le monde merveilleux de la musique en prenant du plaisir. Il est également l’auteur du livre “Le solfège plaide non coupable”, malheureusement épuisé à l’heure actuelle. Mais il est toutefois possible de se le procurer d’occasion sur internet.

Voici maintenant en détail ce qu’offre “Lire la musique en un clin d’oeil” :

 

Tout d’abord un roman sur l’histoire de l’écriture musicale

Si vous n’avez jamais rien compris au solfège et que vous avez de mauvais souvenirs, cette méthode est faites pour vous. Dans le premier tiers du livre, il vous sera d’abord raconté de manière très agréable le pourquoi du solfège et comment il est apparu au fil du temps comme si vous lisiez un roman. Cette histoire va déjà vous éclairer sur certains aspect des notes et de la porté, ce qui vous permettra de savoir où vous entrez. Vous aurez “la clé” pour pouvoir explorer ce qu’on peut appeler “la maison des notes”.

 

La clé des partitions de piano

Photo de Fullempty / 123rf.com

Un test

Une très bonne idée est celle du test avant de commencer l’apprentissage proprement dit. Il ne faudra pas négliger cette étape qui est particulièrement importante pour la motivation. Pouvoir mesurer de manière concrète l’avancement permettra de vérifier régulièrement que l’effort plutôt “rébarbatif” de l’apprentissage des notes n’est pas en vain.

Ce test est à refaire régulièrement afin de mesurer les progrès et de pouvoir s’en réjouir !

 

Victoire

Photo de Michel JMartelly

Des exercices concrets pour poser les bases du déchiffrage pianistique

La suite du livre est consacré à des exercices systématiques pour chaque note utilisée au piano. Ils doivent être fait avec l’instrument. C’est le gros atout de cette méthode : le lien immédiat entre l’apprentissage d’une note et la touche en question. Je n’ai vu ceci pour l’instant nul part ailleurs.

 

D’abord les points de repère

Tout d’abord, sont présentés ce que l’ont appelle “les points de repères”, comme dans la célèbre méthode Dandelot. Tous les do et les sol en clé de sol, et tout les do et les fa en clé de fa. Et croyez-moi, si vous ne savez lire et positionner que celle-ci, c’est déjà énorme ! Vous aurez fait le plus dur. Vous pourrez trouver n’importe quelle autre note en moins de 10 secondes, car il n’y a que deux ou trois notes entre chaque point de repères.

Chaque point de repère est présenté d’abord sur la portée, entouré des autres qui l’entoure pour le placer dans son contexte. Puis il est positionné sur un schéma du clavier en entier, avec les 88 touches que comporte tout clavier de piano. L’idée de cette vision globale du clavier est excellente, car elle permet de le visualiser en plus petit et donc de mieux appréhender le placement de la note par rapport à l’ensemble.

 

Lire les points de repère

 

Puis il est demandé d’apprendre par cœur l’explication du positionnement des points de repères. Ne négligez pas cette étape de l’apprentissage des points de repères. Cela fait partie des détails qui font la différence de cette méthode. Qui peut expliquer avec des mots, peut visualiser. Or, si vous ne visualisez pas la position, vous ne pourrez pas reconnaître une note à cet emplacement. La lecture d’une note découle de la mémoire visuelle de son emplacement. Vous devez d’abord mémoriser l’image de la note à cette emplacement, pour pouvoir ensuite faire le lien entre cette image mémorisée et ce que vous avez sous les yeux.

Puis viennent des exercices d’écritures. Encore une très bonne idée d’Alain Stoffen. D’abord dessiner la note sur la portée, puis écrire son nom en dessous en toute lettre, et enfin la jouer. Le fait de répéter ces trois actions : dessiner, écrire et jouer, permet de rendre l’apprentissage actif, et d’ajouter des informations sensorielles à la mémorisation. Ceci me fait penser à l’apprentissage de la lecture selon la méthode Montessori où il est proposé à l’enfant de dessiner la lettre avec son doigt avant qu’il ne sache lire.

 

Combler les “trous” entre les points de repère, avec les notes voisines

Une fois que l’emplacement des points de repère sont intégrés, il va falloir vérifier et consolider au besoin la connaissance de l’ordre des notes et en particulier, la capacité à trouver rapidement les noms des notes se trouvant en dessous et au dessus du do, du sol et du fa. Il est proposé de mémoriser l’ordre des notes par 3 notes, en partant des points de repères, en montant et descendant. C’est là aussi très astucieux, car il est facile pour beaucoup de gens de dire l’ordre des notes mais à condition de partir du do et d’aller dans le sens ascendant. Mais en partant du fa et en descendant par exemple c’est beaucoup moins courant d’être à l’aise… Cette étape est très importante car elle conditionne toute la suite.

Puis, pour finir, vient l’apprentissage systématique de toutes les notes voisines. C’est la partie la plus longue et certainement la plus ardue au cours de laquelle il sera intéressant de refaire régulièrement le test pour garder la motivation. Arrivé à la fin de cette méthode, vous saurez lire et positionner toutes les notes des clés de sol et de fa jusqu’à trois lignes supplémentaires en haut de la clé de sol et en bas de la clé de fa. Entre les deux portés, la méthode va jusqu’à deux lignes supplémentaires.

 

Lire la musique page type

 

Points forts :

  • Ecriture des textes de manière attractive.
  • Association de la lecture, de l’écriture, et du son
  • Possibilité de refaire les exercices écrits à l’infini, grâce à la possibilité de son téléchargement en PDF.
  • Très adapté aux adultes qui ont souvent besoin de comprendre et d’avoir une vue d’ensemble avant de se lancer.

Points faibles :

  • beaucoup de texte et sera pour cette raison difficile d’accès à de jeunes enfants. Cependant si les parents se sentent impliqués dans l’apprentissage, il pourra utiliser les exercices pratiques, tout en étant guidé par l’adulte.
  • L’apprentissage des deux clés séparément.

Si vous souhaitez vous procurer cette méthode, cliquez ici

La méthode Tagrine, très bon choix pour les débutants au piano.

 

Nathalie Béra-Tagrine est une pianiste de renom, fille de Nadia Tagrine, pianiste franco-russe et pédagogue hors-pair. Comme c’est indiqué dans la préface, la méthode est fortement inspirée et issue de l’enseignement qu’a reçu l’auteur de sa mère. On y trouve tout au long des pages de jolis dessins qui plaisent en général beaucoup aux enfants autour du thème des chats. L’importance est accordée à l’apprentissage des notions de solfèges essentielles en parallèle à celui du jeu du piano. Tout est expliqué de manière claire, précise et complète. Afin de mettre immédiatement en pratique, des exercices écrits sont proposés suivant les explications théoriques. Les morceaux reprennent et rappellent régulièrement ces notions. Un CD permet à l’élève d’écouter son morceau en dehors du cours autant de fois qu’il le souhaite.

Chat sur un piano

Illustrations d’Ambroise Béra

La structure est la même tout au long de la méthode : Un morceau accompagné de sa page d’explications, de conseils et de moyens concrets de le travailler. Ceci est pour moi l’énorme atout de cette méthode. C’est un outil d’efficacité merveilleux pour l’élève quand il se retrouve seul après son cours de piano… Et cela permet de plus au professeur de piano de pouvoir se concentrer pendant son cours sur la recherche du son et de la musicalité avec l’élève, et sur le fait de “donner vie” à tout cela, plutôt que de prendre du temps pour expliquer et écrire une méthode de travail sur le traditionnel “petit carnet”.

Cette méthode est également tout à fait adaptée pour un adulte s’il n’est pas allergique au fait de travailler sur un support pensé pour les enfants de par ses illustrations. Très complète et comportant beaucoup de textes explicatifs, elle conviendra particulièrement au fonctionnement de l’adulte.

Volume 1 :

Méthode Tagrine pour piano

Les quarante premières pages comportent une longue introduction théorique et pratique avant le premier morceau. Les notions expliquées ici peuvent, à mon sens être abordée au préalable puis en parallèle à l’apprentissage des premiers morceaux aux environs de la page 40. Ceci afin de ne pas frustrer l’élève qui est en général venu avec l’envie de jouer rapidement du piano.

On trouve dans cette introduction une explication des notions de base de solfège pour comprendre le fonctionnement de l’écriture des partitions. Le lien avec le clavier et le placement des notes sur le piano. Egalement de précieux conseils à lire et à relire sur la position au piano.

Viennent ensuite des exercices de doigt particulièrement intéressants pour les pianistes. Les trois “exercices Tagrine” font travailler l’indépendance des doigts, les fameuses respirations de fin de phrases qui manquent si souvent à la plupart des apprenants, et un travail sur le legato, pilier de la technique pianistique. Un exercice spécial pour les “doigts qui se cassent” à la dernière phalange (comme sur la photo ci-dessous) est pour moi un outil que j’utilise régulièrement avec mes élèves.

Doigt cassé

Suivent ensuite des exercices de lecture inspirés de la méthode Dandelot, et des exercices de polyrythmie, préalable indispensable à tout travail de déchiffrage pianistique et qui permettent de travailler l’indépendances des mains.

Ce travail d’indépendance est d’ailleurs rapidement abordé par des morceaux qui comportent des phrasés et des ponctuations différentes aux deux mains.

La musicalité est une préoccupation majeure de Nathalie Bera-Tagrine. Elle insiste régulièrement sur l’importance d’une recherche de beauté du son et de phrasé avec l’importance des “respirations” traduit par le geste de levée de la main. Ce mouvement permet de vérifier par là même que le poignet, véritable “conducteur” de la pensée musicale, n’est pas bloqué.

La pédale est abordée vers la fin de ce volume 1 de manière très précise et pratique avec une bonne explication des deux façons de l’utiliser, puis un exercice centré sur le mouvement du pied.

 

Volume 2 :

Méthode Tagrine pour piano

Le deuxième volume est tout aussi excellent que le premier, avec des morceaux de plus en plus mélodieux et attractifs pour les élèves. On retrouve bien là l’auteur des quatre cahiers des “Pièces Récréatives”, si agréables à jouer. Beaucoup de styles différents et variées, évoquant la danse, des chansons enfantines merveilleusement arrangées pour le piano, des thèmes connus, des ambiances russes, le blues et le jazz.

Nous retrouvons au début, et disséminées tout au long de ce volume 2, les notions de solfège et de piano indispensables du premier volume, permettant ainsi à quelqu’un qui veux acheter la méthode en ayant déjà un niveau moyen de deux ans de piano (à adapter bien sûr en fonction des capacités de chacun), de pouvoir s’y référer sans acheter le volume 1. Délicate attention de Nathalie Béra-Tagrine !

Puis les tonalités majeures et mineures sont expliquées, avec quelques exercices écrits comme toujours pour vérifier l’assimilation et la compréhension. Des morceaux à plusieurs voix d’importances égales, les ornements, la pédale de gauche, l’octave, le ternaire, la syncope et le rythme “trois pour deux” entre autres font de cette méthode un assemblage rare des notions indispensables de l’apprentissage du piano acoustique dans ses différents usages.

 

Points forts :

– Aspect attractif des illustrations

– Morceaux mélodieux

– Le “comment travailler” adapté à chaque morceau qui fait défaut dans presque toutes les autres méthodes.

– La présence d’un CD avec tous les morceaux joués par Nathalie Béra-Tagrine elle-même avec beaucoup de finesse.

– Très peu d’exercices de doigts écrits de manière solfégique, à part les indispensables. Le travail technique est essentiellement travaillé dans le contexte du morceau. Un bon point pour la motivation.

 

Points faibles :

– C’est pour moi un inconvénient d’une de ses qualités majeures… Beaucoup de textes qui ne seront certainement pas lus par le jeune enfant si personne ne l’aide à la maison. Donc pour les plus petits, le parent doit s’impliquer pour pouvoir tirer partie de tous les avantages de cette méthode.

 

Pour vous procurer la méthode, cliquez ici:

Recherches utilisées pour trouver cet article :methode bera tagrine piano, methode de piano debutant char, methode tagrine volume 1

Apprendre à lire les notes en s’amusant en famille

 

Pour continuer sur le sujet de la lecture de note, voici un jeu de société conçu pour apprendre les notes de manière très ludique. Il est particulièrement adapté pour les enfants et permet le jeu en famille.

Drôles de notes :

 

Drôles de notes

 

Jeu conçu par Alain Stoffen, professeur de piano et auteur également de Lire la musique en un clin d’œil.

Un pour apprendre le solfège

 

Drôles de notes est un jeu de cartes qui tient dans une petite boite. Il peut donc s’emporter facilement n’importe où. Il est conseillé à partir de l’âge de 7 ans et peut se jouer entre 2 et 3 joueurs, comprenant un adulte ou un grand de la famille. Bien plus qu’un simple jeu, il est une méthode pédagogique qui passe inaperçue pour l’enfant. Il va apprendre, en s’amusant et en vivant un moment de convivialité, toutes les notes de clé de sol et de clé de fa, pas à pas. Alain Stoffen a construit son jeu sur la condition de base essentielle à toute lecture de note : la connaissance le l’ordre des notes et des notes conjointes entre elles. Il forme également l’œil à repérer la différence entre une note sur un ligne et une autre sur une interligne, ce qui n’est pas évident pour les débutants.

On peut adapter le niveau du jeu en fonction du niveau de lecture des participants. Le manuel pédagogique qui l’accompagne explique de manière très claire comment s’y prendre pour guider le parent, même s’il ne connait pas la musique. Une anti-sèche est d’ailleurs disponible à la fin.

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude de jouer à des jeux de société, et afin de faciliter l’apprentissage des règles, l’auteur propose de commencer en version simplifiée. Puis une fois que l’on a joué quelques manches et que l’on se sent à l’aise, on intègre les fameuses cartes maudites, piment du jeu. Celles-ci apportent un avantage certain à l’enfant qui jubile d’avoir la possibilité, s’il a usé d’une bonne stratégie, de couler l’adulte au moment du décompte des points de pénalité en fin de partie.

En conclusion, foncez tester ce jeu si votre enfant a du mal à aborder la lecture des notes de musique . Le fait de jouer avec vous et de progresser à chaque partie lui donnera confiance en ses capacités. Il pourra même avoir la fierté de vous indiquer vos erreurs et se sentir plus compétent que vous dans un domaine. Parents ! N’hésitez pas à en abuser !

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :jeu drôle de notes, apprendre les notes de piano, comment apprendre a lire les notes en s amusant, comment jeu des note en music, famille des notes en piano, jeux pour les enfants pour apprendre les notes, lire les note de musique, Note pour les débutants de musiques

Manuel de lecture et de rythme pour pianiste

 

 

Manuel de Lecture et de Rythme

 

Par Jean-Christophe SANGOUARD, aux éditions Henry Lemoine.

Ce manuel propose de travailler la lecture de note et le rythme en parallèle, en ciblant les acquisitions sur les besoins des pianistes et de harpistes. On y trouve une étude simultanée des clés de Sol et de Fa. Condition indispensable de tout apprentissage de lecture pour un pianiste débutant.

 

Volume 1 :

En effet, apprendre d’abord la clé de sol, comme on le voit dans certaines méthodes (anciennes maintenant), puis la clé de fa ensuite pose un réel problème. D’abord parce que l’œil s’habitue à ne visualiser qu’une portée alors qu’au piano il y en a deux en permanence. Ensuite, parce qu’il est difficile psychologiquement, alors qu’on a déjà eu des difficultés à apprendre à une clé, de repartir dans une autre ou les notes se ressemblent comme deux gouttes d’eau, mais ne s’appelle pas pareil. Autant faire les deux de suite et savoir ainsi à quoi s’attendre. De plus, comme il est courant maintenant de commencer le piano en même temps que la lecture, il est préférable pour la motivation de se concentrer sur les notes utiles immédiatement dans les premiers morceaux. Or il est courant dans les méthodes de piano de commencer par celles qui entourent le do central (sous la marque du piano).

L’apprentissage des notes donc part ici du do central et s’écarte progressivement en rajoutant une note dans chaque clé simultanément jusqu’aux deux lignes supplémentaires en haut de la clé de sol et en bas de la clé de fa. Puis vient un travail de tierce et de lecture plus globale. La progression est donc adaptée aux tout début.

Un autre avantage à ce manuel est le travail en parallèle du rythme. On trouve en général une page de gauche dédiée à la lecture de note, et la page de droite à une lecture en rythme ou une polyrythmie frappée (un rythme à la main gauche et un autre à la main droite, que l’on frappe sur une table ou ses genoux) en comptant la pulsation à haute voix. Un travail d’indépendance des mains est indispensable au pianiste qui est très régulièrement confronté à des difficultés liés au fait d’avoir un instrument capable de jouer plusieurs éléments en même temps.

Chaque notion nouvelle est encadrée en rouge et les notions basiques de solfège sont expliquées rapidement.

 

Volume 2 :

La lecture des clés continue à explorer les lignes supplémentaires. On y commence la lecture verticale d’intervalles, d’accord, et des deux clés simultanées. Afin d’habituer l’œil au contexte des partitions où les informations et les signes se multiplient, la lecture se poursuit sur de vraies partitions, en conditions réelles. C’est un atout de plus !

L’apprentissage du rythme se poursuit avec l’arrivée du ternaire (contrairement au binaire dans le volume 1) et l’exploration des cellules rythmiques fondamentales.

 

 

Pour résumer

Points forts :

  • Travail des deux clés en simultané.
  • Travail du rythme parallèlement avec lecture de notes et en polyrythmie.

Points faibles :

  • Ne fait pas le lien avec le clavier, et ne prépare donc pas au déchiffrage pianistique.

 

En conclusion : ce manuel est pour moi un très bon outil pour un travail de solfège ciblé piano que ce soit pour débuter ou pour reprendre les bases. Je travaille régulièrement avec durant mes cours.

 

Acheter ce produit sur Amazon :